Sclérose en plaques : l'intérêt des aliments anti-inflammatoires

Par Marie-Céline Ray - Journaliste scientifique Publié le 02/04/2021 Mis à jour le 02/04/2021
Actualité

Un régime anti-inflammatoire de 12 semaines a réduit la fatigue et amélioré la qualité de vie de personnes atteintes de sclérose en plaques dans une étude iranienne.

Pourquoi c’est important

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui touche le système nerveux central. D’après l’Inserm, la SEP affecte environ 110 000 personnes en France et représente la première cause de handicap sévère non-traumatique chez l’adulte jeune.

Dans la SEP, le système immunitaire s'attaque à la gaine de myéline qui protège les fibres neuronales, ce qui conduit à une démyélinisation et à la neurodégérescence. Les lésions nerveuses produisent des symptômes moteurs, sensitifs, cognitifs, visuels et intestinaux. La maladie se traduit notamment par de la fatigue, d’où une baisse de la qualité de vie au quotidien.

Il existe plusieurs formes de SEP. La plus fréquente est la SEP récurrente-rémittente dans laquelle alternent des périodes avec des symptômes et des moments de rémission. Les traitements actuels réduisent les poussées mais n’empêchent pas la progression de la maladie. Plusieurs études suggèrent que l’alimentation influence les symptômes, d’où l’idée de proposer aux patients un régime anti-inflammatoire.

Ce que montre l’étude

Des chercheurs de l’université de Shiraz (Iran) ont réalisé un essai clinique sur les effets d’un régime alimentaire anti-inflammatoire sur les symptômes de la SEP. L’étude, parue dans la revue International Journal of Neuroscience, a inclus 100 patients avec une SEP de forme récurrente-rémittente. Pendant 12 semaines, certains ont suivi une diète anti-inflammatoire et d’autres ont eu de simples recommandations pour manger sainement.

Du point de vue énergétique, le régime anti-inflammatoire était composé à 55 % de glucides, 15 % de protéines et 30 % de lipides. Il était riche en fruits et légumes. Les participants devaient remplacer le riz blanc par du riz complet, le pain blanc par du pain complet, et les produits laitiers riches en graisses par des produits pauvres en graisses  et contenant des probiotiques. Étaient également conseillés :

  • les légumineuses : lentilles, haricots rouges, produits à base de soja...
  • l’huile d’olive et de colza pour les graisses,
  • les noix, amandes, les graines de lin, de sésame…
  • les épices comme le gingembre, la cannelle, le curcuma en bonnes quantités,
  • le thé vert ou blanc,
  • les volailles maigres et poissons.

Les viandes rouges et œufs ne devaient être consommés qu’une à deux fois par semaine. Il fallait aussi éviter les sucres raffinés, les pâtisseries, biscuits, gâteaux, aliments ultra-transformés, frits… En gros, ce régime ressemblait beaucoup au régime méditerranéen.

La fatigue et la qualité de vie des patients ont été évaluées avec deux outils :

  • l’échelle MFIS (Modified Fatigue Impact Scale),
  • le questionnaire MSQoL-54 (Multiple Sclerosis Quality of Life).

D'après les résultats, il y a eu une amélioration significative de la fatigue et de la qualité de vie (composantes physiques et mentales du MSQoL-54) dans le groupe qui a suivi la diète anti-inflammatoire, par rapport aux contrôles. Comme cette expérience n'a duré que 12 semaines, il serait intéressant d'étudier les effets de ce régime à plus long terme.

En pratique

De manière générale, pour opter pour une alimentation anti-inflammatoire, on peut s'appuyer sur :

  • des aliments végétaux, des épices, contenant des antioxydants,
  • des poissons gras, riches en oméga-3 : sardines, maquereaux, harengs, saumon…
  • des noix,
  • des probiotiques pour rééquilibrer le microbiote intestinal...

Pour aller plus loin, lire : Les aliments qui combattent l'inflammation et Sclérose en plaques : 7 régimes prometteurs

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top