Dans le lait, une soupe d’hormones suspectes

Par Lanutrition.fr Publié le 03/03/2010 Mis à jour le 10/03/2017 Edition Abonné
Le lait de vache renferme de nombreuses hormones et facteurs de croissance Une consommation importante pourrait favoriser les cancers de la prostate et des ovaires

Les hommes qui consomment de grandes quantités de laitages (3 à 4 portions par jour et plus) ont un risque statistiquement plus élevé que les autres de développer un cancer agressif de la prostate. Les femmes grandes consommatrices de laitages pourraient, elles aussi courir un risque plus élevé que les autres de...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top