Cancer : le régime cétogène diminue la graisse abdominale et l'insuline

Par Juliette Pouyat Publié le 25/09/2018 Mis à jour le 04/10/2018
Actualité

Le régime cétogène, pauvre en glucides et riche en graisses, crée un environnement métabolique défavorable à la progression du cancer : les résultats sont issus d’un essai contrôlé randomisé.

Pourquoi c’est important

La vision du cancer évolue. Il est considéré majoritairement comme une maladie génétique provoquée par une série de mutations de l’ADN, mais pour certains chercheurs, il se comporte comme une maladie métabolique.

Sachant que le glucose et sa fermentation lactique sont utilisés comme carburant par de nombreuses cellules cancéreuses (pas toutes), des chercheurs pensent qu’un régime cétogène, pauvre en glucides et riche en graisses, pourrait limiter le flux de glucose à destination des cellules tumorales, tout en apportant aux tissus normaux un autre type de carburant : les cétones.

Plusieurs études chez l'animal montrent ainsi que le régime cétogène permet de ralentir la croissance des tumeurs ou d'améliorer la survie. Chez l'humain, les études sont peu nombreuses et leurs résultats sont difficiles à interpréter puisqu'il s'agit essentiellement de rapports de cas. Il n'y a pour l'instant pas de preuves formelles qu'un régime cétogène (associé aux traitements) peut altérer significativement le cours de certains cancers, mais des essais sont en cours.

L’étude

Dans une nouvelle étude parue dans The Journal of Nutrition, des chercheurs ont comparé l’effet d’une alimentation cétogène à celui d’une alimentation pauvre en matières grasses chez 45 femmes atteintes d’un cancer ovarien ou de l’endomètre. L’intervention a duré 12 semaines. Les chercheurs ont analysé les niveaux de glucose, insuline, IGF-1 (un facteur de croissance des cellules, y compris cancéreuses) et de β-hydroxybutyrate, un corps cétonique. Il s'agit donc d'une étude contrôlée et randomisée sur l'utilisation du régime cétogène chez l'humain en cas de cancer, une première, au niveau de preuve plus intéressant que les études précédentes.

Les résultats montrent que, par rapport au régime pauvre en matières grasses, le régime cétogène permet d’obtenir une diminution plus importante de la graisse corporelle totale mais aussi de la graisse abdominale et viscérale tout en maintenant la masse maigre. Les patientes ayant suivi le régime cétogène avaient également des niveaux d’insuline plus faibles, ce qui est généralement vu positivement. Enfin, un niveau plus élevé de cétones - mesuré par le β-hydroxybutyrate - était associé à des niveaux plus faibles d’IGF-1,

L’obésité augmente le risque de cancers de l'ovaire et de l'endomètre. Or, glucose, insuline et facteur de croissance IGF-1 sont généralement augmentés en cas d’obésité. Et des chercheurs ont également observé une surexpression des récepteurs à l’insuline et à l’IGF-1 dans ces deux types de cancer. 

Les chercheurs concluent donc qu'un régime cétogène permet d’instaurer un environnement métabolique qui n’est pas favorable à la progression du cancer.  

En pratique

Le régime cétogène, riche en graisses et pauvre en glucides pourrait permettre d'aider à combattre les tumeurs, en fragilisant les cellules cancéreuses privées de leur carburant, le glucose. Des diététiciennes l'utilisent d'ailleurs déjà avec leurs patients, de pair avec les traitements médicamenteux. Cependant, on ne dispose pas encore de preuves de son efficacité. Si vous souhaitez faire l'essai d'une alimentation cétogène, il est indispensable d'en parler à l'équipe médicale et de s'entourer des conseils et de la supervision d'un professionnel de santé afin de prévenir ou corriger d'éventuels effets indésirables.

Pour comprendre ce qu'est une alimentation cétogène, lire Kit de démarrage du régime cétogèneCombattre le cancer avec le régime cétogène ou Le grand livre de l'alimentation cétogène.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top