Jeûne intermittent : efficace pour maigrir et abaisser la pression artérielle

Par Juliette Pouyat Publié le 26/06/2018 Mis à jour le 27/06/2018
Actualité

Jeûner 16 h par jour permet aux personnes obèses de perdre du poids et abaisser leur pression artérielle. Une autre façon de s'alimenter facile à mettre en œuvre.

Pourquoi c’est important

Pour les personnes qui veulent perdre du poids, certains régimes, comme le régime low carb de type Atkins, ou un régime basses calories ont montré leur efficacité. Cependant, il n'est pas toujours facile de suivre de tels régimes sur le long terme. Le jeûne intermittent 16:8, qui consiste à ne pas manger pendant au moins 16 h d'affilée et s'alimenter au cours des 8 h restantes, permet d'avoir des périodes où l’insuline est très basse, ce qui diminue ou prévient la résistance à l'insuline et contribue à la perte de poids à long terme.  Et sauter un repas tous les jours est souvent plus facile que changer son alimentation complètement. Ce que les chercheurs ont trouvé

Une étude récente parue dans la revue Nutrition and Healthy Aging a évalué les bénéfices du jeûne 16:8 chez 23 personnes obèses qui pouvaient manger ce qu’elles voulaient de 10 heures à 18 heures mais qui, en dehors de cette plage horaire, ne buvaient que de l’eau. Les participants ont été suivis pendant 12 semaines et les résultats obtenus ont été comparés à ceux d’un groupe de contrôle.

Les résultats montrent que ceux qui suivent le jeûne intermittent 16:8 consommaient en moyenne 350 calories en moins, perdaient également 3% de leur poids initial et présentaient une tension artérielle plus basse que le groupe de contrôle. Cependant, les autres indicateurs du risque de maladie métabolique (résistance à l’insuline, triglycérides, homocystéine…) n’étaient pas différents entre les deux groupes. Les chercheurs expliquent que la perte de poids observée n’est pas suffisante pour voir une diminution de ces facteurs de risque mais aussi que les participants à l’étude avaient initialement une bonne santé métabolique. Les résultats auraient peut-être été différents avec des personnes obèses présentant un syndrome métabolique. 

Les études publiées à ce jour indiquent que le jeûne intermittent peut en quelques semaines diminuer les graisses corporelles et le tour de taille et qu’il s'accompagne de changements positifs dans les gènes associés à la longévité et l'immunité, d'une baisse du stress oxydant et de l'inflammation.

En pratique

Le jeûne intermittent permet de combiner les bénéfices du jeûne avec l’absence de privation et  de contrainte.

Il existe différentes formes de jeûne intermittent, chacune étant définie par la durée des périodes où l’on mange normalement et la durée des périodes où l’on jeûne. Le jeûne 5 :2 consiste par exemple à manger pendant 5 jours et jeûner pendant 2 jours. Un des avantages du jeûne 16:8 est qu’il est plus facile à suivre sur le long terme et qu’il est simple à mettre en œuvre en évitant de compter les calories. Il suffit juste de choisir la plage horaire durant laquelle on peut manger.

Il existe d’autres formes de jeûne (jeûner un jour sur 2, ou 2 jours par semaine…) ; à vous de choisir celle qui vous convient.

Pour vous lancer en toute sécurité, lire : Le Fasting et Le guide complet du jeûne ou Jeûne, mode d'emploi (abonnés)

  

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top