La vitamine C est-elle efficace dans la prévention et le traitement du rhume?

Par Lanutrition.fr Publié le 11/02/2013 Mis à jour le 02/10/2019
Article

La vitamine C est-elle efficace dans la prévention ou le traitement du rhume ? Les chercheurs apportent des réponses de plus en plus précises.

L'efficacité de la vitamine C (aussi appelée "acide ascorbique") dans la prévention et le traitement du rhume est un sujet controversé depuis au moins 70 ans. Dès sa découverte en 1930 elle fut affublée de vertus dans la lutte contre les affections hivernales. La supplémentation en vitamine C devint de plus en populaire dans les années 1970 grâce aux travaux de Linus Pauling, prix Nobel de chimie, qui affirmait que la vitamine C pouvait prévenir le rhume et diminuer la durée des symptômes en se basant sur des études préliminaires. Aujourd'hui la question fait encore débat. Mais si la vitamine C permettait de prévenir et traiter le rhume, on disposerait d'un moyen facile, peu coûteux et efficace de lutter contre les infections hivernales bénignes.

Les études

Dans le but de faire la lumière sur cette question les chercheurs du groupe indépendant Cochrane ont répertorié en 2013 l'ensemble des études d'intervention sur la supplémentation en vitamine C dans le traitement et la prévention du rhume depuis 1966. Ils ont exclu les études ayant utilisé des doses inférieures à 200 mg par jour et ont ainsi pu réunir 72 études menées en double-aveugle avec placebo, une méthodologie scientifique qui permet de produire des résultats fiables.

29 études totalisant 11 306 participants ont examiné l'effet d'une supplémentation en vitamine C dans la prévention du rhume. Globalement la supplémentation a réduit le risque de 3%, une différence non significative. Néanmoins dans 5 études qui se sont concentrées sur des sportifs de bon niveau (marathoniens, skieurs, soldats) la supplémentation a réduit le risque de 52%, une différence importante. Les chercheurs estiment que cette différence est liée au bénéfice de la vitamine C dans la lutte contre les stress physique ou psychologique.

Concernant le traitement du rhume, 31 études ont pu être analysées. En moyenne la supplémentation a réduit la durée des symptômes de 8% chez les adultes et de 14% chez les enfants. Chez les enfants une supplémentation à hauteur de 1 à 2 g par jour a diminué la durée des symptômes de 18%. Les chercheurs constatent aussi qu'une supplémentation chronique, et pas uniquement en cas de rhume, réduit également l'intensité des symptômes. 7 études ont aussi étudié l'impact de très fortes doses (jusqu'à 8 g par jour dès l'apparition d'un rhume) et aucune n'a montré de  bénéfice significatif.

Les chercheurs déclarent : "L'incapacité de la vitamine C à réduire l'incidence du rhume dans la population générale indique que la supplémentation systématique n'est pas justifiée mais elle peut être recommandée pour les personnes soumises à des stress intenses." et concluent simplement : "Compte tenu du bénéfice de la supplémentation en vitamine C sur la durée et l'intensité des symptômes du rhume, du faible coût et d'une grande sécurité, il semble judicieux de tester l'effet d'une supplémentation en cas de rhume car le bénéfice peut varier grandement selon les individus."

Fin 2018, une étude similaire, mais concentrée sur les enfants, a anlaysé les données de 8 essais cliniques randomisés concernant 3135 enfants âgés de 3 mois à 18 ans. Ses résultats indiquent que la vitamine C pourrait réduire la durée d'un rhume de 1,6 jour en moyenne. Ce sont les enfants de moins de 6 ans qui ont, toujours selon cette étude, le plus de bénéfices à prendre des compléments de vitamine C (associés à de l'échinacée) pour prévenir les infections respiratoires. En revanche l'étude ne rapporte aucun effet préventif de la vitamine C sur le rhume.

En pratique

Dans la mesure où la vitamine C est peu coûteuse et qu'elle agit sur beaucoup de fonctions métabolique, il n'y a rien à perdre à l'essayer en prévention du rhume, surtout si on est soumis à du stress ou si on est sportif. Pour améliorer les bénéfices de la vitamine C on pourra répartir les doses au long de la journée, avec des prises maximales de 500 mg en une fois.

Pour les enfants de moins de 6 ans, la prise de vitamine C combinée à l'échinacée, une plante connue pour prévenir les infections hivernales, peut être une bonne idée, demandez conseil à votre pharmacien.

Pour améliorer le traitement et la prévention du rhume LaNutrition.fr a mis au point un programme naturel en utilisant toutes les données issues de la recherche scientifique, à voir en cliquant ici.

Références

Hemilä H, Chalker E. Vitamin C for preventing and treating the common cold. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 1. Art. No.: CD000980. DOI: 10.1002/14651858.CD000980.pub4.

Vorilhon P, Arpajou B, Vaillant Roussel H, Merlin É, Pereira B, Cabaillot A. Efficacy of vitamin C for the prevention and treatment of upper respiratory tract infection. A meta-analysis in children. Eur J Clin Pharmacol. 2019 Mar;75(3):303-311.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top