Les opérations sur le ménisque diminuent-elles vraiment la douleur ?

Par Marc Gomez Publié le 11/04/2017 Mis à jour le 20/04/2017
Article
Des dizaines de milliers de chirurgie arthroscopique du genou sont pratiquées chaque année. Mais quelles sont les preuves scientifiques ?

L’ablation chirurgicale du ménisque, partielle ou totale, est l’un des gestes les plus répandus pour soigner une douleur au genou chez des adultes d’âge moyen ou des personnes âgées. On pourrait penser qu’il y a des preuves convaincantes que c’est efficace, et qu'après une telle opération les patients retrouvent une vie normale.  

En réalité, depuis une dizaine d'années une série d’études rigoureuses, dont plusieurs conduites à l’université d’Helsinki (Finlande) montrent de manière irréfutable que la chirurgie arthroscopique du genou offre peu ou pas de bénéfices aux personnes d’âge moyen ou aux personnes âgées qui souffrent du genou.

Une étude récente comparant méniscectomie partielle et exercice chez des adultes avec une déchirure partielle du ménisque n’a d’ailleurs pas trouvé de différence  deux ans après ; mieux : les personnes qui avaient bénéficié d’un programme d’exercices avaient plus de force que ceux qui avaient simplement été opérés.

Comment en est-on venu à généraliser une pratique qui ne repose sur aucune preuve sérieuse ? Les chirurgiens orthopédiques avaient pris l’habitude de traiter les jeunes souffrant d’un genou bloqué du fait qu’un ménisque déchiré entravait les surfaces articulaires. Cette pratique s’est ensuite généralisée à l’ensemble de la population de tous âges sans même que la publication d'études contestant son efficacité y change quoi que ce soit.

Source :

Järvinen TL, Guyatt GH. Arthroscopic surgery for knee pain. BMJ. 2016 Jul 20;354:i3934. doi: 10.1136/bmj.i3934. PubMed PMID: 27439983.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top