3 suppléments nutritionnels contre la maladie du foie gras

Par Thierry Souccar Publié le 25/01/2019 Mis à jour le 25/01/2019
Article

On peut inverser la maladie du foie gras avec un programme nutritionnel et d’exercice physique. Trois suppléments nutritionnels pourraient renforcer ces résultats.

L’accumulation de graisses dans le foie concerne 20 à 40% des adultes dans les pays occidentaux. Cette maladie du foie gras non alcoolique (en anglais : NAFLD pour non alcoholic fatty liver disease) peut évoluer vers la stéatose hépatique non alcoholique (en anglais : NASH). S’accompagnant d’inflammation et de fibrose, la NASH est la forme la plus sévère de maladie hépatique non alcoolique.

Lire aussi : NASH, la maladie du foie gras : causes et symptômes

Il n’y a pas de médicaments contre NAFLD et NASH mais elles peuvent être inversées en suivant un programme diététique et d’exercice physique, tel celui mis au point par la diététicienne Angélique Houlbert.

L’efficacité d’un régime peut être renforcée par la prise de compléments alimentaires (pris seuls, ces compléments ont probablement un intérêt limité). Les meilleures preuves concernent les oméga-3, l’extrait de chardon-marie est prometteur, tandis que les preuves pour la L-carnitine restent insuffisantes.

Ne prenez pas de suppléments sans l’avis d’un professionnel de santé, car il peut y avoir des contre-indications.

Les oméga-3

Les huiles de poisson sont riches en acides gras oméga-3. Plusieurs études d’intervention ont montré qu’une supplémentation peut diminuer ces graisses, et abaisser le niveau des enzymes hépatiques, souvent élevées dans le maladie du foie gras, ainsi que les triglycérides et la résistance à l’insuline.

Dans ces études les doses utilisées allaient de 250 mg à 5000 mg, mais on peut espérer de bons résultats avec 2000 mg par jour.

Les extraits de chardon-Marie (Sylibum marianum)

Le chardon-Marie contient une substance appelée sylimarine, considérée comme protectrice hépatique sur la base de plusieurs travaux expérimentaux. Dans une étude, un complément de sylimarine (associé à vitamine E, L-glutathion, L-cystéine, L-méthionine) a été administré deux fois par jour pendant 3 mois à 72 sujets atteints de NAFLD. Les chercheurs ont constaté une diminution des graisses du foie et des enzymes hépatiques.

Des résultats similaires ont été obtenus lors d'un essai contrôlé par placebo portant sur la silymarine (180 mg), où le traitement a entraîné une diminution du tour de taille, de l’indice de masse corporelle, et du volume du lobe hépatique droit, mais pas des enzymes du foie.

Récemment, un complément de sylimarine et vitamine E, associé à un programme diététique et d’exercice, a amélioré l’efficacité de l’intervention sur le mode de vie à l’issue d’une étude de 3 mois contre placebo.

La L-carnitine

Une étude randomisée qui portait sur 74 patients souffrant de NASH a testé soit de la L-carnitine (2 g par jour), soit un placebo pendant 24 semaines. Le traitement par la L-carnitine a permis des améliorations significatives du niveau des enzymes hépatiques, de la résistance à l'insuline et de l’inflammation. Des biopsies hépatiques ont montré que l'indice d'activité NASH (défini par la stéatose, l'inflammation et les lésions hépatocellulaires) avait reculé et que le score de fibrose s’était amélioré. Plus récemment, un essai qui a fait appel à de la L-carnitine (500 mg deux fois par jour) pendant un an dans le traitement de la NAFLD n’a pas montré de bénéfice significatif.

Des études complémentaires sont donc nécessaires pour savoir si la L-carnitine peut être prescrite aux patients, et à quelle dose.

A lire aussi : Le régime NASH contre la maladie du foie gras et Comment réduire naturellement les graisses du foie (abonnés) 

Sources

Yan JH, Guan BJ, Gao HY, Peng XE. Omega-3 polyunsaturated fatty acid supplementation and non-alcoholic fatty liver disease: A meta-analysis of randomized controlled trials. Medicine (Baltimore). 2018;97(37):e12271.

Del Ben M, Polimeni L, Baratta F, Pastori D, Angelico F. The role of nutraceuticals for the treatment of non-alcoholic fatty liver disease. Br J Clin Pharmacol. 2016;83(1):88-95.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top