Hypothyroïdie : causes et symptômes

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 20/08/2018 Mis à jour le 20/08/2018
Article

La thyroïde est une glande importante pour la régulation de l’organisme. Mais elle peut fonctionner parfois en sous-régime ce qui entraîne divers symptômes plutôt gênants. Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ? Quels sont ses causes et symptômes ? Détails.

L’hypothyroïdie correspond à un déficit en hormones thyroïdiennes qui va engendrer de nombreux symptômes tous liés à une diminution du métabolisme de base. Souvent les premiers signes cliniques sont non spécifiques donc difficiles à diagnostiquer au début. Cette maladie s’installe petit à petit de manière insidieuse sur plusieurs mois ou années en fonction de l’importance du déficit.

Les symptômes

Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle au niveau de nombreux organes. De ce fait, les symptômes sont très vastes et peut toucher l’ensemble du corps :

Au niveau basal

  • Manque d’énergie, fatigue
  • Trouble de l’humeur
  • Trouble du sommeil
  • Trouble de la mémoire et de la concentration
  • Apnées du sommeil
  • Maux de tête
  • Constipation
  • Frilosité avec les extrémités froides
  • Prise de poids avec une baisse de l’appétit et des difficultés à perdre du poids

Au niveau de la peau et des muqueuses

  • ​Gonflement du visage, des paupières, des lèvres, des mains, des doigts, des pieds
  • Voix grave
  • Baisse de l’acuité auditive
  • Ongles cassants
  • Cheveux secs et cassants, et ayant tendance à tomber
  • Perte de poils
  • Peau sèche et pâle, parfois épaissie
  • Démangeaisons
  • Diminution de la transpiration
  • Au niveau cardiaque
  • Ralentissement des battements du cœur
  • Assourdissement des bruits du cœur lors de l’auscultation

Au niveau musculaire et articulaire

  • Raideur et douleurs musculaire
  • Courbatures
  • Crampes
  • Tendinites
  • Douleurs articulaires

Autres symptômes :

  • Perturbation des cycles menstruels chez la femme
  • Baisse de la libido
  • Infertilité

Lire aussi : Hypothyroïdie: pourquoi les traitements sont parfois en échec

Quels sont les causes de l’hypothyroïdie ?

Comment la thyroïde s’essouffle avec le temps ? Voici les 5 principales causes de l’hypothyroïdie :

La thyroïde ne fabrique plus assez d’hormones

Cette défaillance peut se situer à plusieurs niveaux : si c’est la glande en elle-même on parle d’hypothyroïdie primaire, mais si la défaillance vient de l’hypophyse ou l’hypothalamus les glandes qui commandent la thyroïde depuis le cerveau, on parlera d’hypothyroïdie secondaire ou tertiaire.

La thyroïde peut mal fonctionner pour différentes raisons :

  • Maladie auto-immune, appelée thyroïdite de Hashimoto : cette maladie détruit progressivement la glande
  • Effets secondaires d’un traitement à l’iode radioactif ou de la prise d’un médicament
  • Ablation de la thyroïde
  • Déficit en iode (très rare)

La transformation de l’hormone T4 en T3 ne se fait pas correctement

Dans cette cause d’hypothyroïdie, ce n’est pas la glande qui a un problème : elle produit normalement des hormones T3 (à hauteur de 10%) et T4 (à hauteur de 90%). En revanche la transformation de la T4 en T3 dysfonctionne, ce qui va engendrer un déficit en T3.

L’hormone T3 ne fonctionne pas dans les cellules

L’hormone T3 est une sorte de messager qui doit « donner des ordres » aux cellules. Mais un déficit en minéraux et/ou vitamines (notamment en vitamine D) peut engendrer un problème au niveau de l’entrée de la T3 dans les cellules. La T3 ne pourra donc pas remplir son rôle. Ce problème d’entrée de la T3 dans les cellules peut également être lié à des pathologies comme le diabète, l’obésité, le stress …

Une insuffisance hypophysaire

L’insuffisance hypophysaire peut être due à une tumeur de l’hypophyse ou d’une région voisine, une radiothérapie du cerveau, des antécédents de méningite … Cette insuffisance va entraîner une diminution de l’hormone TSH qui permet la régulation de la production des hormones thyroïdiennes.

Une insuffisance hypothalamique

L’insuffisance hypothalamique est très rare, mais elle est à l’origine d’une diminution de l’hormone TRH, qui permet de réguler l’hormone TSH qui elle-même contrôle la thyroïde.

Lire aussi : Un extrait de "Thyroïde, les solutions naturelles"

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top