Contre le rhume : se laver les mains et prendre du zinc

Par Lanutrition.fr Publié le 07/02/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Les méthodes les plus efficaces pour prévenir le rhume seraient de se laver les mains et de prendre des compléments de zinc.

En période d’épidémie de grippe et d’infections virales en tous genres, chacun essaie de se préserver d'un vilain rhume. D’après une revue de littérature parue dans le Canadian Medical Association Journal, les deux méthodes préventives les plus efficaces sont le lavage des mains et le zinc en complément alimentaire.

Le rhume est une infection des voies respiratoires hautes impliquant le nez, les sinus, le pharynx et le larynx. La sévérité des symptômes (mal de gorge, toux, nez bouché ou qui coule) varie en fonction des individus et des agents infectieux. La fièvre est courante chez les enfants mais plus rare et légère chez les adultes. Le stress, le manque de sommeil peuvent augmenter le risque de rhume chez les adultes, alors que le fait de fréquenter une crèche augmente celui des jeunes enfants. Les symptômes sont généralement plus intenses les 3 premiers jours et durent 7 à 10 jours, parfois jusqu’à 3 semaines.

Lire : Votre programme anti-rhume

Deux chercheurs se sont intéressés aux articles de recherche portant sur la prévention et le traitement du rhume. Leur analyse a permis d’identifier les méthodes qui fonctionnaient le mieux au niveau de la prévention :

  • L’hygiène : d’après 67 essais cliniques, le lavage des mains, l’utilisation d’alcools désinfectants et de gants sont efficaces.
  • Le zinc : au moins deux essais cliniques ont montré que des enfants qui prenaient 10 ou 15 mg de sulfate de zinc par jour avaient moins de rhumes et manquaient moins à l'école. Pour les auteurs, le zinc fonctionnerait aussi chez les adultes.

Lire : Le zinc efficace contre le rhume

  • Les probiotiques : ils pourraient aider à prévenir les rhumes, mais les souches variaient en fonction des études, ce qui rendait difficile la comparaison.

Lire : Des probiotiques contre le rhume

 Du point de vue du traitement des symptômes, les plus efficaces étaient : le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens en général (pour la douleur et la fièvre), les combinaisons d’antihistaminiques avec des décongestionnants et l’ipratropium en intranasal. L’ibuprofène paraissait plus efficace que le paracétamol pour le traitement de la fièvre de l’enfant. Le miel permettait aussi soulager la toux chez les enfants de plus d’un an. En revanche, les antibiotiques et la vitamine C ne semblaient pas bénéfiques.

 Lire : La vitamine C est-elle efficace dans la prévention et le traitement  du rhume ?

Source

G. Michael Allan and Bruce Arroll. Prevention and treatment of the common cold: making sense of the evidence. CMAJ. Published ahead of print January 27, 2014, doi:10.1503/cmaj.121442

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top