La vitamine D bénéfique contre le cancer de la prostate

Par Lanutrition.fr Publié le 18/04/2012 Mis à jour le 10/03/2017
La vitamine D serait bénéfique pour lutter contre le cancer de la prostate.

Un grand nombre d'études ont montré un lien entre les taux de vitamine D et le risque de cancers. Toutefois les études d'intervention, pendant lesquelles on observe directement l'impact d'une supplémentation en vitamine D sur la maladie, manquent encore.

Des chercheurs Américains ont donc décidé d'administrer de la vitamine D pendant un an à des hommes atteints d'un cancer de la prostate à faible risque et d'observer l'évolution du cancer au fil du temps via la mesure de certains paramètres (score de Gleason, marqueur PSA et biopsies). 44 hommes ont donc reçu 4 000 UI par jour de vitamine D3, une dose dix fois supérieure aux apports journaliers recommandés en France (400 UI) mais sans risque selon les experts.

Au bout d'un an, aucun effet secondaire n'a été recensé lié à la supplémentation en vitamine D. 60% des personnes ont vu leur cancer de la prostate s'améliorer, tel qu'indiqué par le score de Gleason et par les prélèvements. Pour les 40% restants la vitamine D n'a pas eu d'effet remarquable. Toutefois les auteurs constatent que le groupe qui a le mieux répondu à la supplémentation en vitamine D est également celui dont les réserves de vitamine D étaient les plus élevées au début de l'étude, un point qui pourrait laisser penser que les doses de vitamine D utilisées étaient encore trop faibles pour un certain nombre de participants.

Les chercheurs expliquent que les résultats sont forts mais limités en raison de l'absence d'un groupe de contrôle qui aurait reçu un placebo. Toutefois, avec un taux de bénéfice de 60% certains experts s'interrogent sur la valeur éthique d'une étude contrôlée en double aveugle : elle signifierait qu'on laisse volontairement le groupe placebo s'enfoncer dans la maladie.

Le cancer de la prostate est rarement fatal mais souvent traité abusivement par une ablation aux conséquences désastreuses sur la qualité de vie, comme l'explique le Dr Mark Scholz co-auteur du livre Touche pas à ma prostate.
Pour tout savoir sur ce cancer, consultez nos dossiers. Et pour tout connaître sur la vitamine D, lisez nos articles et l'excellent guide du Dr Brigitte Houssin (lire un extrait ICI  >>).

Référence : Marshall David T., Savage Stephen J. et al. Vitamin D3 Supplementation at 4000 International Units Per Day for One Year Results in a Decrease of Positive Cores at Repeat Biopsy in Subjects with Low-Risk Prostate Cancer under Active Surveillance. JCEM jc.2012-1451.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top