Lyme : du nouveau dans la détection des co-infections

Par Priscille Tremblais Publié le 27/06/2018 Mis à jour le 27/06/2018 Edition Abonné
Enquête

Grâce à de nouvelles techniques, les chercheurs peuvent étudier les bactéries et virus véhiculés par les tiques et comment ils interagissent entre eux et avec leur environnement. Ce qui devrait permettre de mieux traiter la maladie de Lyme et les autres maladies vectorielles à tiques.

En France le nombre de personnes souffrant de la maladie de Lyme est en augmentation, en particulier dans l’Est et le centre. Cette maladie, due à une bactérie (la ...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top