Moins d'aliments ultra-transformés, moins d’infections respiratoires

Par Sarah Amiri Publié le 09/04/2020 Mis à jour le 09/04/2020 Edition Abonné
Actualité

Un régime qui conserve l’intégrité des matrices alimentaires soulage les enfants souffrant d’infections des voies respiratoires supérieures (IVRS).

Pourquoi c’est important 

Les infections des voies respiratoires supérieures (IVRS) sont fréquentes chez les enfants âgés de 1 à 6 ans. En moyenne, les plus jeunes enfants déclareraient six à huit infections par an, pharyngite aiguë (mal de gorge), rhino-sinusite aiguë (symptômes nasaux), otite moyenne aiguë...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top