Un extrait de "En finir avec l'hypothyroïdie"

Par Elvire Nérin Publié le 06/07/2015 Mis à jour le 06/02/2017

Fatigue, prise de poids, frilosités, baisse de la libido… de très nombreuses personnes, surtout des femmes (mais pas seulement) se plaignent de symptômes qui sont dus à la baisse d’activité de leur glande thyroïde. Dans son livre, le Dr Benoït Claeys montre que beaucoup de patients ne sont pas diagnostiqués, et que le traitement classique (lévothyroxine) n’est pas toujours adapté, d’où la persistance des symptômes. Il propose de nouveaux critères diagnostiques et des traitements personnalisés.

Qu’est-ce que la thyroïde ?

C’est une glande en forme de papillon, située à l’avant du cou, et qui produit trois hormones : la triidothyronine (T3), la thyroxine (T4) et la calcitonine. Les deux premières sont d’une grande importance. Produites à partir de l’iode et de la tyrosine (un acide aminé), elles vont se lier aux récepteurs intracellulaires et modifier l’expression de certains gènes, régulant ainsi un nombre impressionnant de fonctions de base de l’organisme.

Quel est son rôle dans l’organisme ?

Les hormones thyroïdiennes régulent principalement le métabolisme, c’est-à-dire notre utilisation de l’énergie, donc notre poids, notre énergie, notre humeur, notre température corporelle, notre fonction musculaire, le fonctionnement du cœur et des vaisseaux, notre libido, la beauté de notre peau, de nos cheveux, de nos ongles, la solidité de nos os ou de nos dents. Leur production est régulée par la TSH, une hormone produite par l’hypophyse. La thyroïde agissant partout dans l’organisme, des erreurs de diagnostics sont fréquentes: une hypothyroïdie peut ainsi être confondue avec une dépression, une fibromyalgie ou se manifester via des symptômes inhabituels (troubles du rythme cardiaque, constipation, etc).

Le cas de l’hypothyroïdie

Quand l’activité de la thyroïde est trop faible, le métabolisme diminue ce qui se traduit par divers symptômes : fatigue, frilosité, prise de poids. On dit alors que le patient souffre d’hypothyroïdie.

Dans la plupart des cas, les problèmes de thyroïde, qu’ils soient soignés par chirurgie, radiothérapie ou sans traitement, finissent par évoluer vers l’hypothyroïdie. Fort heureusement il existe une forme synthétique de nos hormones naturelles utilisée pour remplacer notre T4, il s’agit de la lévothyroxine (aussi appelée L-T4).

Problème : un grand nombre de personnes continuent à ressentir des symptômes d’hypothyroïdie même avec un traitement et d’autres présentent des symptômes d’hypothyroïdie avec une TSH normale et continuent de souffrir. La lévothyroxine a beau être un des médicaments les plus prescrits au monde (et contrairement aux statines, il ne creuse pas le trou de la sécurité sociale), les études montrent que la plupart des personnes qui en prennent en reçoivent soit trop soit trop peu. Un constat qui, à lui seul, explique pourquoi on peut continuer à avoir des symptômes désagréables et chroniques comme de la dépression, des crampes, des troubles du sommeil, des douleurs diffuses ou des difficultés à régler son poids.

Vous avez tendance à être très fatigué, prendre du poids assez facilement ? Et si c’était à cause de votre thyroïde ? Pour savoir si votre thyroïde fonctionne correctement, faites le test "votre thyroïde fonctionne-t-elle correctement ? ".

Pour tout connaître sur l’hypothyroïdie, téléchargez l'extrait exclusif  du livre  "En finir avec l'hypothyroïdie"

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top