COVID-19 : Des taux de vitamine D bas pourraient rendre plus vulnérable, selon une étude préliminaire

Par Marc Gomez Publié le 05/05/2020 Mis à jour le 05/05/2020 Edition Abonné
Article

Les pays dans lesquels le taux de vitamine D est bas seraient les plus touchés par l’épidémie.

Références
  1. Cristian Ilie P. The role of Vitamin D in the prevention of Coronavirus Disease 2019 infection and mortality. 8 avril 2020. DOI: 10.21203/rs.3.rs-21211/v1
  2. Lips, P., Cashman, K., Lamberg-Allardt, C., Bischoff-Ferrari, H., Obermayer-Pietsch, B., Bianchi, M., Stepan, J., El-Hajj Fuleihan, G., and Bouillon, R. (2019). Current vitamin D status in European and Middle East countries and strategies to prevent vitamin D deficiency: a position statement of the European Calcified Tissue Society. European Journal of Endocrinology 180, 4, P23-P54

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top