Les eurodéputés demandent un consensus sur la maladie de Lyme

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 20/09/2018 Mis à jour le 20/09/2018
Actualité

Sous sa forme chronique, la maladie de Lyme est une maladie encore trop souvent ignorée des professionnels de santé, alors qu'elle touche entre 650 000 et 850 000 Européens chaque année. Le 10 septembre 2018, les Eurodéputés ont réclamé des lignes directrices à l’Union Européenne pour mieux dépister et soigner cette infection. 

La maladie de Lyme, appelée aussi Borréliose de Lyme, est une infection due à des bactéries transmises à l’homme principalement par morsure de tiques. 

Lire aussi : Comment prévenir la maladie de Lyme

Le diagnostic de la maladie de Lyme est difficile, car les symptômes peuvent varier d’un patient à l’autre (surtout sous sa forme chronique) et parce que les tests actuels ne sont pas fiables.

Ces problèmes de diagnostic et de tests poussent certains patients français (notamment) à aller se faire soigner dans d’autres pays européens.

C’est pour mettre fin à cette errance thérapeutique que les membres de la commission parlementaire européenne de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) ont proposé l’adoption d’une ligne directrice pour améliorer le diagnostic et la prise en charge de la maladie dans toute l’Europe. 

Lire aussi : Tiques : 6 choses à savoir pour bien s’en protéger

La résolution appelant Bruxelles à faire bouger les lignes contre la maladie de Lyme a été adoptée le 10 septembre 2018 et le vote en séance plénière aura lieu entre le 1er et le 4 octobre.

Affaire à suivre… 

Pour soigner Lyme : Lyme, les solutions naturelles (un extrait >> ici)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top