Se toucher le visage : un geste à risque (et comment arrêter)

Par Collectif LaNutrition.fr Publié le 17/03/2020 Mis à jour le 17/03/2020
Actualité

Arrêtez de touchez votre visage ! Facile à dire, moins facile à faire… alors que cette habitude que nous avons tous augmente grandement le risque d'être infecté par des virus.

Pourquoi c’est important

Les yeux, le nez, la bouche… Voici les 3 principales portes d’entrée des virus mais aussi les principales parties de la zone T, telle que l'on appelle cette partie du visage que nous avons le plus souvent l’habitude de toucher. 

Comme de nombreux virus, le COVID-19 peut survivre à la surface de tous les objets pour une durée encore inconnue. Selon une étude pré-publiée dans medRxiv, dont les résultats doivent encore être approuvés, le virus pourrait survivre jusqu'à 3 heures dans l'air, 4 heures sur une surface cuivrée, 24 heures sur du carton, et jusqu'à 3 jours sur du plastique ou de l'acier inoxydable. 

L’étude

Dans une étude publiée en 2015, des chercheurs menés par le Dr McLaws ont cherché à calculer le nombre de fois où nous nous touchons le visage. Pendant que des étudiants en médecine assistaient à une conférence, les chercheurs les ont filmés et ont compté le nombre de fois où ils ont touché une partie de leur visage. 

Résultats : en une heure, les élèves ont touché leur visage en moyenne 23 fois, soit une fois toutes les 2,5 minutes. Près de la moitié de ces gestes concernaient les yeux, le nez ou la bouche – ce que les chercheurs en maladies infectieuses appellent « la zone T ».

« J'ai été vraiment surpris », a déclaré le Dr McLaws. « En touchant vos muqueuses, vous donnez 11 chances à un virus toutes les heures si vous avez touché quelque chose d'infectieux. »

En pratique

En se lavant les mains régulièrement et correctement, nous réduisons le risque de contamination lié à cette habitude de se toucher le visage que nous avons tous dans des proportions différentes. Mais les mains ne sont propres que le temps de toucher une surface, ce qui signifie que se laver les mains ne suffit pas et qu'il faut aussi apprendre à moins toucher ces muqueuses par lesquels les virus entrent dans le corps.

Voici 4 conseils pour diminuer ces gestes à risque :

  • Durant une heure, comptez le nombre de fois où vous vous touchez le visage ou faites-le avec l’un de vos proches (ça  peut faire aussi passer le temps), pour vous rendre compte de votre habitude.
  • Ensuite, prenez conscience de ce qui déclenche ces mouvements compulsifs. Ils trahissent en effet la plupart du temps nos émotions et notre personnalité (stress, pensées négatives…). Si plusieurs de vos mouvements vers le visage sont liés à des stress particuliers, tentez d’entreprendre des séances de détente, de méditation, de TCC ou de stimuler le nerf vague pour réduire ces stress.
  • Quand vous ne faites rien, en regardant un film ou autre, gardez vos mains occupées (élastique, balle anti-stress, tricot) pour éviter de les porter à votre visage.
  • Lorsque c’est une partie du visage qui vous gratte, utilisez toujours des mouchoirs jetables gardés sous le coude pour cette occasion.

Lire le dossier complet : Les bons gestes à adopter face au coronavirus

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top