Des menus de Noël adaptés à tous les régimes

7 articles
Dossier
shutterstock_777566998.jpg
Paléo, végan, sans gluten & sans lait, cétogène ou tout simplement équilibré, voici tous nos menus de Noël pour allier plaisir, convivialité et santé.

Sommaire

1
Un menu de fêtes gourmand et équilibré
2
Un menu de fêtes paléo
3
Un menu de fêtes créatif à la mode Seignalet
4
Menu de fête végan
5
Menu de fêtes cétogène : épisode 1
6
Menu de fêtes cétogène : épisode 2
7
Menu de fêtes cétogène : épisode 3
1 Un menu de fêtes gourmand et équilibré

Si vous manquez d'idées pour vos menus de réveillon, voici quelques plats festifs qui respectent les grands équilibres métaboliques tout en ravissant les papilles.

Par Elvire Nérin Publié le 11/12/2015 Mis à jour le 05/12/2018

Apéritif

Petits toasts crabe-coco

Préparation : 5 min
Cuisson : 2 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 200 g de fromage blanc
  • 200 g de chair de crabe cuite
  • 3 c. à s. de noix de coco râpée
  • 1 c. à c. d’huile de coco
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • ½ c. à c. de zestes de citron
  • Estragon, poivre, sel

Préparation
Presser la chair de crabe, l’émietter dans un bol. Ajouter le fromage frais, écraser et mélanger à l’aide d’une fourchette.
Saler et poivrer (3 tours de moulin).
Dans une petite poêle chaude, faire dorer la noix de coco râpée avec l’huile de coco vierge pendant 2 minutes puis l’incorporer au mélange de crabe.
Ajouter les zestes et le jus de citron puis l’estragon ciselé.
Servir frais sur du pain grillé.

Entrées

Céviche de dorade aux agrumes

Préparation : 20 min
Cuisson : 0 min

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 150 g de suprêmes de pamplemousse
  • 50 g de suprêmes de citron
  • 200 g de filet de dorade
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. d’huile de colza
  • 2 gousses d’ail dégermées et pressées
  • 2 pincées de gingembre en poudre
  • 2 pincées de sel

Préparation
Préparer les suprêmes de citron et de pamplemousse : il s’agit de peler les quartiers des agrumes pour les débarrasser de leur peau et de leur membrane.
Préparer les filets de dorade et retirer la peau.
Couper les filets de dorade en petits morceaux de fine épaisseur (comme pour des sushis).
Mélanger tous les ingrédients. Déguster frais.

Soupe de lentilles, panais, pommes au curry

Préparation : 20 mn

Cuisson : 40 mn

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

2 cuillères à soupe d'huile d'olive ou de coco

3 cuillères à soupe de pâte de curry

2 oignons moyens

500 g de panais (5 moyens, pelés et coupés en morceaux)

140 g de lentilles sèches

2 pommes (400 g, pelées, coupées en morceaux)

1/2 litre de bouillon de légumes ou poulet

Préparation
Faites chauffer l'huile dans une grande poêle ou fait-tout. Ajouter le curry et les oignons, à température moyenne et faites cuire 3 minutes en remuant. Ajoutez panais, lentilles et pommes. Versez le bouillon, réduisez la température et laissez mijoter 30 minutes en remuant de dtemps en temps, jusqu'à ce que les panais soient tendres. Sortez le tout du feu, et mixez. Servez avec du coriandre si vous le souhaitez.

 

Plats

Homard et julienne de légumes tandoori

Préparation : 15 min
Cuisson : 20 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 ou 4 homards cuits congelés
  • 4 carottes (1 orange, 1 violette, 1 blanche, 1 jaune)
  • 1 patate douce
  • 20 choux de Bruxelles
  • 2 pak choï coupés en 2 dans la longueur
  • 1 poireau
  • 1 endive

Vinaigrette tandoori

  • 9 c. à s. d’huile d’olive
  • 3 c. à s. de vinaigre de Xérès
  • 2 c. à c. de vinaigre balsamique
  • 2 c. à c. de pâte de tandoori (ou de curry doux)
  • Sel gris de mer

Préparation
Laissez décongeler les homards la veille au frais.
Versez 15 cm d’eau dans votre cuiseur vapeur, couvrez et portez à ébullition.
Pendant ce temps, découpez les légumes en julienne, soit au couteau (endive et poireau) ou à la mandoline ou au robot ménager (pour les autres, sauf les pak choï et choux de Bruxelles).
Faites cuire les légumes en deux ou trois fois : patate douce et carottes claires, 10 min ; carottes colorées, choux de Bruxelles et pak choï, 6-7 min. Pendant ce temps, cuisez le poireau et l’endive dans une poêle avec un filet d’huile d’olive et un peu de sel. Décortiquez les homards et réservez-les.
Préparez la vinaigrette et versez-la dans une saucière.
Quand les légumes sont cuits, gardez-les au chaud et faites tiédir les homards 3-4 min dans le cuiseur-vapeur.
Dressez les assiettes en présentant tous les légumes ensemble, puis une moitié de pak choï et le homard. Servez en proposant la vinaigrette aux épices tandoori.

Douceurs

Soufflé à la noix de coco

Préparation : 15 min
Cuisson : 10 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 30 g de poudre de coco
  • 50 g de miel
  • 3 blancs d’œufs
  • 20 g de lait de coco
  • 5 g d’huile de noix de coco

Préparation
Mélanger le lait de coco, le miel et la poudre de coco. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la première préparation, verser dans un moule à soufflé (ou 4 ramequins) graissé à l’huile de coco. Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 9 minutes pour les ramequins. Contrôler la cuisson et sortir du four lorsque la collerette est colorée et que le soufflé a montré de 1 cm.

Pour plus de menus de fête adaptés à vos régimes

2 Un menu de fêtes paléo

Pour celles et ceux qui suivent le régime paléo (sans céréales, lait, produits transformés), voici un menu festif.

Par Elvire Nérin Publié le 11/12/2015 Mis à jour le 05/12/2018

Le régime Paléo exclut céréales, légumes secs, laitages, sucre, sel, parce que ces aliments sont apparus au néolithique, au moment de la révolution agricole (culture, élevage). Or, nos gènes seraient toujours (pour la plupart) mieux adaptés à une alimentation pré-agricole, celle des chasseurs-cueilleurs. Le régime paléo pourrait donc aider à lutter contre les maladies dites de civilisation (diabète, surpoids, maladies cardiovasculaires, certains cancers...) et retrouver forme et énergie. C'est cependant un régime assez restrictif et qui demande de s'y mettre progressivement si on veut s'y tenir sans frustration. Malgré tout, ce menu de fêtes démontre s'il le fallait qu'il permet de se faire plaisir et qu'il n'isole pas socialement.

Apéritif

Pâté de foie

Préparation : 30 min
Cuisson : 15 min

Ingrédients pour 6-8 personnes :

  • 450 g de foie de volaille, d’agneau ou de boeuf
  • 2 gros oignons émincés
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 verre à moutarde de vinaigre de vin rouge (ou balsamique)
  • 1 verre à moutarde de beurre clarifié
  • Assaisonnement au goût (sel non raffiné, poivre, thym, romarin ou autres fines herbes)

Préparation
Dans une casserole, faire fondre 1 c. à s. de beurre clarifié. Ajouter les oignons, les gousses d’ail, les tranches de foie coupées en morceaux, le vinaigre de vin rouge et les assaisonnements.
Laisser mijoter à feu moyen pendant 10 à 15 min (quand les oignons sont transparents, le foie est cuit et la majorité du vinaigre évaporé).
Éteindre le feu, ajouter le reste du beurre, mélanger et laisser refroidir.
Mixer la préparation pour obtenir une purée homogène.
Réfrigérer dans des pots en verre. Servir sur des tranches de concombre ou des chips d’aubergine.
Le pâté de foie se conserve 5 jours au frigo. L’excédent peut être congelé pour un usage futur.

Entrées

Plats

Bar au fenouil et patates douces

Préparation : 10-20 min
Cuisson : 20-30 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 kg de patate douce
  • 600 g de fenouil (bulbe)
  • 12 c. à s. d’huile d’olive
  • 400 g de filet de bar
  • Jus de citron

Préparation
Faire cuire les patates douces à la vapeur.
Préparer le bar en filets (si ce n’est pas déjà fait !). Émincer finement le bulbe de fenouil en gardant les tiges et les feuilles pour la cuisson du poisson.
Mettre un peu d’huile d’olive au fond d’un plat allant au four. Disposer sur l’huile d’olive les filets de bar, ajouter au-dessus les feuilles et les tiges de fenouil, ainsi qu’un filet d’huile d’olive.
Mettre à chauffer le four à 130 °C en position gril. Enfourner le poisson à mi-hauteur. Faire cuire 10 à 15 min en surveillant la cuisson.
Pendant ce temps, faire cuire le fenouil au wok avec un peu d’huile d’olive durant 5 min. Servir le bar avec le fenouil et les patates douces. Selon les goûts, ajouter du jus de citron.

Douceurs

Bouchées coco-noisettes

Préparation : 15 min
Congélation : 20 min

Ingrédients pour 20 bouchées :

  • 200 g de chocolat noir (minimum 75 %)

Pour la garniture à la noix de coco

  • 1 tasse de noix de coco râpée
  • 1 c. à s. d’huile de coco non fondue
  • 2 c. à s. de lait de coco
  • 1 c. à s. de stevia

Pour la garniture à la noisette

  • 1 c. à s. pleine de purée de noisette
  • 3 c. à s. d’huile de coco non fondue
  • 2 c. à s. de sirop d’érable

Préparation
Faire fondre le chocolat noir au bain-marie.
Dans un bol, mélanger les ingrédients de la garniture à la noix de coco.
Dans un second bol, mélanger les ingrédients de la garniture à la noisette.
Verser le chocolat fondu dans des moules à mignardises (mini-moules à tarte) en les remplissant au tiers.
Laisser prendre 10 minutes au congélateur ou 30 minutes au frais.
Couvrir avec les garnitures à la noix de coco et à la noisette.
Laisser prendre 10 minutes au congélateur ou 30 minutes au frais.
Sortir du congélateur 5 à 10 minutes avant de servir.

>> Plus de menus de Noël adaptés à vos régimes 

3 Un menu de fêtes créatif à la mode Seignalet

En exclusivité pour LaNutrition.fr, Christine Calvet, l'auteure du best-seller 4 saisons sans gluten et sans lait et A table sans gluten et sans lait a concocté un menu de fêtes créatif et savoureux, sans gluten, ni lait et à index glycémique bas.De quoi gâter les papilles tout en gardant la ligne.

Par Elvire Nérin Publié le 22/12/2012 Mis à jour le 05/12/2018

Après le succès de son premier livre de recettes sans gluten et sans lait, Christine Calvet a récidivé avec un nouvel opus, A table ! sans gluten et sans lait, paru à la fin du mois de janvier 2013. Une fois encore, elle proposera des recettes créatives, faisant la part belle aux produits de saison et aux aliments bio.

La grande nouveauté de cet ouvrage c'est que Christine Calvet a tenu à créer des recettes à index glycémique bas. En effet, la plupart des recettes sans gluten et sans lait présentent l'inconvénient d'utiliser des ingrédients qui provoquent des pics de glycémie. Ce qui favorise, à terme, la prise de poids. Dans son nouveau livre, exit les farines raffinées de riz et de maïs, place aux farines de légumineuses et d'oléagineux.

Pour les fêtes, quoi de mieux qu'un repas sain, convenant à tout le monde (y compris aux intolérants au gluten et au lait) et permettant en plus de garder la ligne ? Pour ne pas oublier la gourmandise, Christine Calvet a mitonné pour les lecteurs de LaNutrition.fr un menu comportant les aliments gourmets typiques des réveillons, sans oublier la traditionnelle bûche au chocolat.

Pour épater à l'apéro

Pensez aux brochettes ! Les suggestions de Christine Calvet :

- Brochettes dés de kiwis & magret de canard séché

- Brochettes de jambon « pata negra » & ananas frais

- Brochettes de crevettes roses cuites & d'abricots secs macérés dans du thé vert Earl Grey

- Brochettes de saumon fumé & cubes de mangue au gingembre

- Brochettes de champignons & de tofu mariné au vinaigre de prunes et sésame

En entrée : Noix de St Jacques pochées au pamplemousse sur lit de panais à l'estragon et à la noisette

Préparation : 25 min

Cuisson : 20 min environ

Ingrédients pour 6 personnes :

18 noix de St Jacques fraîches prêtes à l'emploi , 3 panais de taille moyenne , 1 avocat bien mûr, le jus d'1 pamplemousse, 2 c. à s. d'huile d'olive,  1 filet d'huile de noisette, 2 gouttes d'huile essentielle d'estragon, 1 tronçon de gingembre frais (20 g environ), 1 branche d'estragon frais finement ciselé, mesclun et graines germées pour la décoration, sel aux herbes, moulin à poivre quatre baies (vert, noir, blanc et rose)

Préparation :

Dans un bol, mélanger le jus de pamplemousse, 1 c. à s. d'huile d'olive, le gingembre râpé et l'huile essentielle d'estragon. Ajouter les noix de St Jacques et laisser mariner au moins une demi-heure. Pendant ce temps, laver le mesclun et brosser les panais. Égoutter les noix de St Jacques. Réserver. Râper les panais puis les assaisonner avec la moitié de la marinade environ et l'estragon frais ciselé. Réserver.

Faire chauffer une poêle avec 1 c. à s. d'huile d'olive puis y faire revenir les noix de St Jacques 1 à 2 min en les retournant. Déglacer la poêle avec le reste de marinade et poursuivre la cuisson 1 à 2 min, saler et poivrer à votre goût.

Dresser les assiettes en déposant trois noix de St Jacques sur un lit de panais râpés préalablement arrosés d'un filet d'huile de noisette. Décorer avec des billes d'avocat, du mesclun et des graines germées. Déguster aussitôt.

Astuce : Légume ancien, à la fois doux comme la carotte et fruité comme le céleri, le panais est délicieux et original dans cette recette mais il peut être remplacé par du céleri rave.

Comme plat de résistance : Queues de lotte aux pistaches, caramélisées à l'orange & duo acidulé carotte-fenouil

Préparation : 25 min

Cuisson : 20 min environ

Ingrédients pour 6 personnes :

6 petites queues de lotte dépouillées (1,5 kg), 500 g de carottes, 3 bulbes de fenouil (500 g émincés), le jus de 2 oranges, 1,5 c. à c. de cumin moulu, 1 filet d'huile d'olive,  2 échalotes, 3 gousses d'ail, 75 g de pistaches, 1 branche de romarin, fleur de thym, sel aux herbes, moulin à poivre trois baies (vert, noir, blanc), 2 c. à c. de raisiné ail (sans sucre ajouté, voir sur le site http://raisinnove66.tk/)

Préparation :

Brosser les carottes et les couper en fines rondelles, laver et émincer finement les bulbes de fenouil puis les disposer dans une cocotte à fond épais en les assaisonnant avec le cumin et un peu de sel aux herbes. Ajouter le jus d'une orange et la branche de romarin. Laisser cuire à couvert et à feu doux environ 20 min puis terminer à découvert jusqu'à évaporation du jus d'orange.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180 °C (th. 6) et disposer les queues de lotte dans un plat allant au four en les salant et poivrant à votre goût. Les parsemer de fleur de thym, les arroser d'un filet d'huile d'olive et du jus de la deuxième orange. Répartir les gousses d'ail partagées en deux et les échalotes grossièrement émincées puis enfourner 15 à 20 min environ en surveillant la réduction du jus d'orange.

Recueillir le jus, y mélanger les pistaches très finement mixées et le raisiné jusqu'à obtention d'un « caramel ». Dresser le plat de service en répartissant le poisson badigeonné de « caramel » sur les légumes. Déguster bien chaud.

 

En guise de dessert : Bûche roulée, pommes-kiwis aux éclats de châtaignes et pistaches, glaçage au chocolat

Préparation : 35 min

Cuisson : 30 min

Ingrédients pour une plaque de 27 x 32 x 1 cm (rebord) :

- pour le gâteau roulé : 4 oeufs, 60 g de farine de riz complet, 3 c. à s. de sirop d'agave, le zeste d'un citron

- pour la compote : 5 pommes rouges de taille moyenne juteuses et sucrées, 3 kiwis bien mûrs, 200 g de châtaignes entières au naturel, 50 g de pistaches décortiquées non salées, 2 c. à s. de jus de pomme (environ, 1 c. à c. d'épices "mélange pour pains d'épices", 1 c. à s. de sirop d'agave (facultatif)

- pour le glaçage au chocolat : 3 c. à s. de purée d'amandes complète, 3 c. à s. de cacao en poudre non sucré, 1 c. à s. de sirop d'agave, 6 c. à s. d'eau tiède (environ)

Préparation de la compote

Peler les pommes et les couper en cubes, peler les kiwis et les couper en rondelles, partager les châtaignes en deux. Disposer les fruits frais et les châtaignes dans une casserole à fond épais, les saupoudrer d'épices, rajouter le jus de pommes et bien mélanger pour mêler les saveurs. Laisser mijoter à feu doux une vingtaine de minutes en remuant de temps en temps pour que les fruits n’attachent pas (si besoin rajouter un peu de jus de pommes). Ôter du feu lorsque les morceaux sont cuits mais pas fondus. Écraser les morceaux avec un mixeur plongeant en prenant bien soin de laisser des éclats de châtaignes et incorporer les pistaches grossièrement hachées. Goûter et eventuellement adoucir la compote avec le sirop d'agave. Réserver.

Préparation du biscuit

Séparer les blancs d’œufs des jaunes et monter les blancs en neige ferme dans un saladier. Dans un deuxième saladier, fouetter les jaunes avec le sirop d'agave puis ajouter le zeste de citron finement râpé et la farine tamisée. Incorporer progressivement et délicatement les blancs d’œufs à ce mélange. Verser et étaler la pâte sur une plaque à pâtisserie à petit rebord préalablement graissée ou recouverte d'un papier sulfurisé huilé. Enfourner dans un four préchauffé à 180 °C (th. 6) pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce que le gâteau blondisse. Humidifier un torchon et l'étaler sur la table, y renverser le gâteau et le rouler. Patienter quelques minutes avant de le dérouler. Répartir la compote sur la surface du gâteau et le rouler à nouveau., doucement.

Préparation du glaçage au chocolat

Pendant que le gâteau cuit, délayer la purée d'amandes avec l'eau tiède et le sirop d'agave jusqu'à obtention d'une crème assez épaisse, puis ajouter le cacao. Rectifier la consistance si besoin et le goût sucré et/ou chocolaté selon le goût souhaité.

Nappage de la bûche

Étaler le glaçage sur la bûche à l'aide d'un couteau ou d'une spatule en gardant un certain relief. Laisser reposer au moins 2 h avant de servir la bûche décorée de rondelles de kiwis.

 

>> Plus de menus de Noël adaptés à vos régimes

 

4 Menu de fête végan

Pour des fêtes à la fois joyeuses et responsables, découvrez ce menu végétalien original et coloré.

Par Andrea Scopetani Publié le 30/11/2018 Mis à jour le 05/12/2018

De la fameuse dinde de Noël, en passant par les tartines de foie gras et les canapés de saumon fumé, célébrer Noël en famille en étant végan pouvait s’avérer compliqué il y a encore quelques années. Aujourd’hui, chaque aliment animal a son substitut végétal. Ainsi chaque recette traditionnelle peut s’adapter et ravir les papilles de tous pendant les fêtes ! Voici un menu de Noël qui convaincra toute la famille du plaisir de la cuisine sans aliment d’origine animale.

Pour commencer : Crudités aux couleurs de Noël

Composer un sapin de Noël qui se mange en découpant des petits bouquets de chou-fleur et de brocoli de différentes tailles. Répartir les bouquets en forme de triangle et disposer quelques morceaux de poivron ou de tomate séchée en guise de boules de Noël sur le sapin.
Rajouter quelques bâtonnets de carotte ou de céleri pour faire le tronc. Utiliser du houmous pour figurer les guirlandes et prévoir diverses sauces (houmous ou houmous aux noix, tzatzíki ou encore guacamole maison) pour faire faire trempette aux crudités. 

Une première entrée : Le faux-gras onctueux et léger

Préparation :  30 min
Cuisson :  4 min

A faire de préférence la veille

Ingrédients pour 8 à 10 personnes :

  • 200 g de pois chiches en bocal
  • 100 g de champignons de Paris
  • ½ oignon rouge
  • 10 cl de lait de coco
  • 80 g d’huile de coco 
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à c. de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. de curcuma moulu
  • 1 c. à c. d’agar-agar
  • Sel 
  • Poivre

Préparation : 

Laver et émincer l’oignon rouge. Faire chauffer l'huile d'olive dans une petite casserole puis ajouter l'oignon émincé et une pincée de sel. Laisser cuire pendant environ 3 min en remuant régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois.
Rajouter au fur et à mesure le reste des épices : la cannelle, le poivre, puis le curcuma et continuer à cuire quelques secondes, toujours en remuant. 
Retirer du feu et transférer l’ensemble de la préparation dans un mixeur. 
Rajouter la crème, le sel, l'huile de coco, les pois chiches égouttés ainsi que les champignons de Paris émincés et mixer jusqu’à obtenir un mélange homogène. Conserver l’ensemble dans le robot-mixeur.
Dans une casserole à part, porter à ébullition le vin blanc pour y ajouter ensuite l'agar-agar, laisser reposer quelques minutes puis incorporer le mélange dans le bol mixeur. Mixer à nouveau le tout jusqu'à obtention d’une crème épaisse. 
Transférer la crème dans une terrine. Faire refroidir pendant une quinzaine de minutes à température ambiante puis mettre au frais minimum 4 h au réfrigérateur.
Déguster frais sur des tartines de bon pain au levain ou de pain d’épices.

Deuxième entrée pour plus de choix : Le rainbow tartare 

Voir la recette de rainbow tartare 

Le plat : Pâté lentilles-carottes en croûte

Préparation :  40 min
Cuisson :  2h20 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes : 

Pour la pâte brisée végane : 

  • 250 g de farine (dont 50 g pour le plan de travail)
  • 15 g de sucre semoule
  • 6 cl d’huile végétale
  • 6 cl d’eau
  • 1 pincée de sel 

Pour la garniture :  

  • 125 g de lentilles vertes
  • 100 g de carottes crues
  • 100 g de champignons émincés
  • 1 oignon jaune 
  • 1 c. à s. de graines de lin 
  • 50 ml de jus végétal
  • 1 c. à c. d’ail en poudre 
  • 1 c. à s. de moutarde
  • 1 c. à s. de lait végétal
  • 1 pincée de paprika
  • Sel 
  • Poivre

La veille : faire tremper les lentilles dans de l’eau.

Le jour même, préchauffer le four à 180 °C.
Dans un saladier, mélanger la farine, le sel et le sucre.
Ajouter l’eau et l’huile puis travailler la pâte du bout des doigts, jusqu’à obtention d’une pâte compacte et élastique (pendant 10 min environ). Former une boule de pâte puis réserver au frais 30 min.

Pendant ce temps, rincer les lentilles et puis les faire cuire dans un grand volume d’eau pendant 30 min environ. Les égoutter et les conserver.
Pendant la cuisson des lentilles, moudre les graines de lin, et les mélanger avec le lait. Laisser reposer quelques minutes.
Laver et découper les carottes en petits dés.
Dans une casserole d’eau chaude salée, faire cuire les carottes, ainsi que les champignons émincés pendant 20 min.
Les égoutter et les transférer dans un robot mixeur, en ajoutant les lentilles cuites puis l’ail, le sel, le paprika et la préparation aux graines de lin et mixer le tout jusqu’à obtenir un mélange homogène. 
Verser la préparation dans un moule à cake préalablement huilé et faire cuire dans le four 50 min, th.7 (200°C). Laisser refroidir légèrement avant de démouler le pâté aux lentilles.

Abaisser la pâte brisée au rouleau à pâtisserie en ajoutant un peu de farine sur votre plan de travail.
Faire précuire la pâte à blanc 10 min à 180°C (th.6) et laissez refroidir.
Mettre la pâte brisée sur le plan de travail, la badigeonner de moutarde. 
Déposer le pâté de lentilles au centre et rouler la pâte brisée sur elle-même. Badigeonner le dessus du pâté avec un peu de lait végétal et saupoudrez le paprika (on peut aussi parsemer de graines de sésame). Faire cuire pendant 20 à 25 min, à 200°C. 
A déguster chaud avec un mesclun.

Le dessert gourmand : Bûche de Noël chocolat-marron

Préparation :  20 min
Cuisson :  Aucun
Repos : 12 h (une nuit)

Ingrédients pour environ 12 parts : 

  • 1 kg de potimarron
  • 300 g de chocolat noir à 70%
  • 200 g de crème de marron
  • 50 g d’huile de coco
  • 40 g de sucre de canne  

Préparation

Peler le potimarron et retirer la chair. La couper en dés et faire cuire les morceaux dans de l’eau bouillante pendant environ 10 min, les égoutter puis les conserver au frais. Dans un saladier, découper le chocolat en morceaux, ajouter la crème de marron et l’huile de coco. Faire chauffer l’ensemble au bain-marie jusqu’à ce que le chocolat ait fondu, en remuant régulièrement. Dans un mixeur, disposer la préparation fondue et ajouter le potimarron et le sucre petit à petit. Mixer l’ensemble. Préparer un moule à cake et y verser la préparation. Laisser reposer le temps d’une nuit au réfrigérateur. Au moment de servir, démouler la bûche et la saupoudrer de chocolat râpé et de sucre glace.

Le dessert fruité, plus sage : la pomme-cannelle au four

La recette de pommes au four cannelle-coco de Rabia Combet

Mignardises : Ferrero rochers maison

Préparation :  1 h
Cuisson : 5 min
Repos : 2-4 h

Ingrédients pour environ 20 petits rochers :

  • 100 g de chocolat noir à 70%
  • 1 avocat
  • 100 g de dattes
  • 100 g de noisettes torréfiées et concassées
  • 20 g de noisettes torréfiées entières
  • 3 c. à s. de poudre de cacao non sucré
  • 4 c. à s. de sirop d’érable
  • 3 c. à s. d’extrait de vanille
  • 40 g de sucre de canne  
  • Sel 

Pour l’enrobage : 

  • Quelques pistaches décortiquées
  • Quelques noisettes
  • Noix de coco râpée

Préparation : 

Dénoyauter et plonger les dattes dans de l’eau tiède pendant 5 min. Rincer et égoutter. 
Dans un robot-mixeur : mettre les dattes, la chair de l’avocat, la poudre de cacao, le sirop d’érable, la vanille, les noisettes et une pincée de sel et mixer jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Former des billes avec ce mélange et placer une noisette torréfiée au milieu. Réserver au réfrigérateur.
Pour l’enrobage : concasser les pistaches et ensuite les noisettes et les disposer dans des bols séparés ainsi que la noix de coco râpée. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Rouler les billes dans les noisettes torréfiées et concassées et les enrober de chocolat fondu. Plonger les billes dans les bols de noix de coco ou de pistache ou de noisette. Réserver au réfrigérateur quelques heures pour que le chocolat durcisse.

Petits sapins fondants, pour les enfants (petits et grands) 

Recette disponible >> ICI << 

5 Menu de fêtes cétogène : épisode 1

Pour conclure 2017 en beauté et (terminer de) vous convaincre que réduire sa consommation de glucides peut être un mode de vie durable, je vous propose mon menu de fêtes 100% cétogène et 200% gourmand. 

Par Nelly Genisson Publié le 10/12/2017 Mis à jour le 05/12/2018

(Toutes les photos de cet article sont de Nelly Genisson et ne sont pas libres de droit)

Lorsque l’on se lance dans l’aventure cétogène (LCHF), on peut être effrayé de prime abord en se disant que l’on devra renoncer aux plaisirs de la table et de bons moments en famille. Et vous savez quoi ? C’est tout l’inverse ! Avec l’alimentation cétogène, les crèmes, beurres, viandes et poissons gras, les légumes, les fromages retrouvent une place de choix et permettent de réaliser de vrais festins à partager en toute convivialité. Et c’est bien cela que j’ai eu à cœur de prouver au travers de mes 153 recettes dans « Le grand livre de l’alimentation cétogène ».
Voici donc un menu de fêtes composé de 5 recettes extraites du livre qui seront détaillées en exclusivité sur LaNutrition.fr, mais aussi de 2 recettes cétogènes inédites créées spécialement pour vous et que je vous propose de découvrir en trois fois, tout au long de cette semaine dédiée à l’alimentation LCHF/ cétogène.

Le menu LCHF de Nelly pour les fêtes de fin d'année

Pour commencer : Sapin de Noël surprise cétogène sans gluten 

Servi avec un petit verre de kombucha, ce sapin apéritif surprise au saumon fumé, aneth et cream cheese décorera de façon gourmande votre table de fêtes en un clin d’œil. Facile à réaliser, vous pourrez même le préparer avec les enfants qui seront, soyez-en sûr, heureux de mettre la main à la pâte !

Temps de préparation :  50 minutes
Temps de cuisson :  12 minutes

Ingrédients pour un sapin de 14 toasts :

Pâte :    

  • 50 g de farine de lupin (en magasin bio)    
  • 20 g de parmesan râpé    
  • 20 g de persil frais    
  • 14 g de psyllium blond (en magasin bio)    
  • 6 œufs    
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude/sodium (au rayon sel)    
  • 1 c. à c. de vinaigre de cidre    
  • Sel, Poivre    

Garniture :            

  • 70 g de cream cheese (type Philadelphia au rayon fromage à tartiner)            
  • 60 g de saumon fumé en tranches            
  • 4 jolis brins d'aneth            

Préparation

Sortir la plaque du four, la couvrir de papier cuisson et préchauffer le four à 180°.    
Hacher très très finement le persil.                    
Dans un bol, mélanger : la farine de lupin, le parmesan râpé, le bicarbonate, sel et poivre.    
Fouetter vivement les œufs au batteur jusqu'à ce qu'ils deviennent bien mousseux et doublent de volume.  Ajouter ensuite le persil haché, le mélange du bol et fouetter à vitesse plus lente jusqu'à obtenir un mélange homogène.                    
Rajouter ensuite le psyllium puis le vinaigre de cidre en mélangeant délicatement après chaque ajout.                    
Laisser poser 5 minutes et en profiter pour sortir du frigo le cream cheese.            
À l’aide d’une spatule en plastique (ou à défaut avec le dos d'une cuillère à soupe) étaler le mélange sur la plaque du four tapissée de papier cuisson, en un rectangle d'environ 30 cm x 25 cm.
Essayer d'avoir une épaisseur régulière.                    
Cuire 12 minutes à 180°. Sortir du four et laisser refroidir une heure.                    
Pendant ce temps, imprimer et découper vos gabarits en papier (à l’aide de mon petit fichier) pour les 5 tailles de disques. Les poser sur la pâte refroidie et découper à l'aide à d'un couteau avec une pointe fine 2 disques de chaque diamètre :  vous obtenez ainsi 10 disques (2 de 11 cm, 2 de 9 cm, 2 de 7 cm, 2 de 5 cm et 2 de 2 cm).                
Monter le sapin en procédant de la manière suivante pour chaque étage : tartiner un des 2 disques de pâte de même diamètre, le saupoudrer d'aneth haché et de saumon coupé en petits morceaux et le couvrir du second disque lui aussi tartiné de cream cheese au préalable sur sa face intérieure.        
Ensuite vous avez le choix, vous pouvez soit prédécouper en parts chaque étage pour avoir des toasts déjà prêts à être dégustés ou alors laisser à disposition à côté du sapin LCHF un joli couteau pour découper les étages au fur et à mesure de l'apéritif. Si vous optez pour la seconde solution, vous pouvez piquer des cure-dents au centre pour bien tenir les étages entre eux au fur et à mesure du montage du sapin. Il vous suffit enfin d’y planter un dernier cure-dent avec une jolie décoration comme cette tête de rennes, mais une étoile découpée et coloriée sera tout aussi jolie !
Vous pouvez aussi choisir de le transporter en préparant tous les étages, mais en ne les dressant qu'au dernier moment directement sur la table de fêtes !
                
Mon conseil : Ces toasts sont vraiment nourrissants, j'en compte en général 2 par personne en guide d’apéritif surtout si la suite du repas est copieuse comme cela est le cas avec mon menu de fêtes. Si vous décidez de le servir en entrée avec un petit mesclun, comptez alors 4 toasts par personne.
Et si le temps vous manque, et bien vous pouvez préparer de simples toasts en réalisant la pâte sans le persil, elle sera d'un joli jaune doré, une fois bien refroidie (important), la tartiner de beurre à la fleur de sel puis d'oeufs de poisson et découper les toasts à l'aide d'une roulette à pizza. Simple et délicieux !
Valeurs nutritionnelles (par toast):  69 kcal, Lipides : 4,5 g, Protéines : 6,0 g, Glucides nets : 0,7 g, Fibres : 1,8 g, Ratio cétogène : 0,7/1 

En entrée : le foie gras du pauvre

Cette recette, issue de mon livre, est un vrai souvenir d’enfance, elle tient donc une place particulière dans mon menu.  Mais ce que j’aime par-dessus tout c’est sa simplicité de réalisation, pour un coût dérisoire, car les ingrédients principaux sont de simples petits foies de volaille (quelques euros le kilo) et du bon beurre ! Bien entendu, je ne prétends pas vous offrir là une recette de foie gras traditionnel, mais croyez-moi elle pourrait bien vous surprendre. Et si de plus, l’idée d’acheter un foie de canard spécialement gavé pour les fêtes (souvent hors de prix et de piètre qualité, rendant beaucoup de gras) vous rebute, ce foie gras du pauvre fera votre bonheur et celui de vos convives.

Temps de préparation :  30 minutes
Temps de cuisson :  0 minutes
[Sans gluten] 

Ingrédients pour 8 tranches :

  • 250 g de foies de volaille
  • 125 g de beurre de baratte à la fleur de sel (à température ambiante)
  • 50 cl de lait 
  • 5 g de saindoux 
  • 1 c. à s. de porto blanc 
  • 1 c. à s. de cognac
  • Poivre

Préparation 

Déveiner rapidement les foies de volaille avant de les laisser tremper dans le lait 2 heures au frigo (pour retirer toute amertume et les blanchir un peu).
Bien les égoutter et jeter le lait. 
Faire revenir ces foies à la poêle 5 minutes dans le saindoux à feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient encore un peu rosés à cœur.
Mixer: les foies cuits, le beurre, le porto, le cognac et le poivre.
Tasser cette préparation dans une jolie terrine de 10 x 7 cm environ de fond et 6 cm de haut 
Couvrir d’un film alimentaire bien en contact avec la préparation pour ne pas laisser passer d’air.
Laisser prendre une nuit au réfrigérateur.

Mon petit truc : À déguster sur des toasts tout chauds de pain d’épices cétogène (voir recette ci-dessous) avec un peu de fleur de sel.
Valeurs nutritionnelles (par tranche) :  173 kcal, Lipides : 15,2 g, Protéines : 7,8 g, Glucides nets : 0,2 g, Fibres : 0 g, Ratio 1,9/1 

Pour accompagner le foie gras : le pain d'épices cétogène (sans lactose et sans gluten)

Accompagner son foie gras en mode cétogène peut s’avérer compliqué : oubliez les pains à toast industriels bien trop riches en glucides. Et voici ma solution gourmande : un pain d’épices cétogène ! Il vous suffira de le trancher finement et le toaster à la dernière minute quelques instants sous le gril du four pour obtenir des toasts savoureux et croustillants qui accompagneront à merveille votre foie gras du pauvre.

Temps de préparation :  15 minutes
Temps de cuisson :  35 minutes

Ingrédients pour 16 tranches :

  • 100 g de poudre d’amande
  • 100 g de poudre de noisette
  • 50 g d’huile de coco
  • 15 g de Pure Via 0 ou Stevia 0 by Daddy
  • 15 g de farine de coco
  • 10 g de levure chimique
  • 8 cl de lait d’amande
  • 4 œufs
  • 1 pincée de sel

Épices :

  • 10 clous de girofle
  • 6 g de cannelle en poudre
  • ½ c. à c. de noix de muscade en poudre
  • ½ c. à c. de gingembre en poudre
  • 3 anis étoilés (Badiane)

Préparation 

Réaliser le mélange à épices en les mixant toutes ensemble au moulin à café électrique (à défaut acheter toutes les épices déjà en poudre et les mélanger).
Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs avec le Pure Via 0 puis ajouter le mélange suivant : poudre d’amande, poudre de noisette, farine de coco, levure et mélange d’épices.
Y verser ensuite l’huile de coco fondue et mélanger avant de rajouter le lait d’amande.
Monter les blancs en neige avec la pincée de sel et intégrer délicatement à la préparation précédente.
Verser dans un moule à cake de 25 cm tapissé de papier cuisson.
Cuire au four 35 minutes à 180°.

Mon « secret » : Ne craignez pas d’être généreux avec les épices en suivant mes dosages, ce sont elles qui vont donner tout son caractère à votre pain d’épices !
Valeurs nutritionnelles (par tranche): 140 kcal, Lipides : 12,3 g, Protéines : 4,6 g, Glucides nets : 1,6 g, Fibres : 1,7 g, Ratio 2,0/1 

Rendez-vous mercredi pour la suite du menu de fêtes cétogène !

Voir aussi : une présentation du Grand livre de l'alimentation cétogène

>> Plus de menus de Noël adaptés à vos régimes 

6 Menu de fêtes cétogène : épisode 2

Voici la 2e partie du menu de fêtes cétogène, avec le plat principal : magret de canard aux cèpes et pommes duchesse (sans pommes de terre !).

Par Nelly Genisson Publié le 13/12/2017 Mis à jour le 05/12/2018

(Les photos de cet article sont de Nelly Genisson et ne sont pas libres de droit)

Après l'apéritif et l'entrée que je vous ai proposés, voici le plat. Bien souvent, le plat principal est la partie du menu qui pose le moins de soucis lorsque vous optez pour une alimentation cétogène : une viande grasse (de préférence d’animaux élevés à l’herbe), un poisson gras, des légumes, une sauce et le tour est joué ! Oui, mais pour les fêtes, une poêlée de courgettes ou de chou-fleur peut sembler trop basique.

Je vous invite donc à découvrir ma recette de pommes duchesse … 100 % cétogène. En plus, de vous épargner les glucides des pommes de terre vous récolterez à coups surs les compliments de vos invités qui souligneront votre originalité et votre générosité dès qu’ils auront trempé ces petites pommes duchesse dans leur sauce au roquefort ! Ces deux recettes sont extraites du Grand livre de l'alimentation cétogène.

A très vite pour le dernier épisode de cette semaine LCHF / cétogène et une dernière recette inédite … chocolatée !

Magret de canard aux cèpes

Voici une viande savoureuse, mais qui exige une cuisson parfaite. Je vous livre donc tous mes secrets pour la réussir à coup sûr et gâter vos convives ! Pour les champignons, la saison des cèpes étant terminée logiquement depuis les premières gelées n’hésitez pas prendre une autre variété comme ceux de Paris par exemple ou alors optez pour des cèpes déshydratés que vous réhydraterez avant de les cuisiner (ou encore des cèpes congelés). Choisissez la solution la plus simple pour vous.

Temps de préparation :  25 minutes
Temps de cuisson : 25 minutes
[Sans gluten]

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 900 g de magrets de canard
  • 300 g de crème fraîche épaisse entière
  • 300 g de cèpes frais
  • 20 g de saindoux
  • 5 g de persil frais
  • Sel, poivre

Préparation

Laver et émincer les cèpes avant de les faire revenir dans une poêle à feu moyen avec le saindoux, le sel, le poivre et le persil ciselé, sans cesse de remuer. 
Ajouter les ¾ de la crème fraîche pour cuire 5 minutes supplémentaires à feu doux. Retirer du feu, verser le reste de crème, couvrir et réserver.
Avec un couteau bien aiguisé, quadriller l’épaisseur de gras des magrets, les saler et les poivrer avant de les cuire dans une poêle (non préchauffée) côté peau, à feu moyen pendant 8 à 10 minutes. 
Une fois la peau bien dorée, retirer le gras de la poêle. Les retourner et cuire 4 minutes supplémentaires.
Retirer du feu et envelopper les magrets dans un papier cuisson pour les laisser reposer 5 minutes. Puis les couper en tranches de 1 cm et servir avec la sauce aux cèpes.

Valeurs nutritionnelles (par personne): 739 kcal, Lipides : 69,1 g, Protéines : 27,3 g, Glucides : 1,9 g, Fibres : 3,1 g, Ratio cétogène : 2,4/1 

Mon astuce « anti-gaspi » : je ne jette jamais le précieux gras rendu par les magrets. Je le garde pour préparer par exemple d’irrésistibles potatoes de navet (recette à retrouver dans « Le grand livre de l’alimentation cétogène »).

Pommes duchesse & sauce roquefort

Quoi des pommes duchesse cétogènes et donc sans pommes de terre ? Oui, oui, c’est possible ! Et surtout n’oubliez pas la petite sauce au roquefort pour les accompagner et « faire trempette ».

Temps de préparation :  35 minutes
Temps de cuisson :  55 minutes
[Sans gluten, Végétarien]

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 600 g de chou-fleur
  • 35 g de farine de coco
  • 30 g de comté fruité
  • 25 g de beurre 
  • 3 œufs
  • Noix de muscade
  • Sel, poivre
  • Sauce :
  • 100 g de mascarpone
  • 50 g de roquefort

Préparation 

Cuire le chou-fleur (20 minutes dans une casserole avec un fond d’eau chaude ou au cuit-vapeur). Bien égoutter avant d’ajouter : les œufs, le beurre coupé en morceaux, la farine de coco en mixant bien au mixeur plongeant après chaque ajout.
Rajouter le comté râpé, le sel, le poivre et une pincée de noix de muscade râpée avant de mélanger à la cuillère en bois. Laisser reposer 5 minutes pour que la farine de coco absorbe l’humidité.

Avec cette préparation, remplir une poche à douille (équipée d’une grosse douille cannelée) et dresser les pommes duchesse sur la plaque du four tapissée de papier cuisson. Cuire au four 35 minutes à 180°. 

Pendant ce temps, dans une petite casserole faire fondre le mascarpone et le roquefort émietté.  Saler, poivrer et servir avec les pommes duchesse toutes chaudes.

Mon astuce : à défaut de poche à douille, faites de jolis « tas » avec une grosse cuillère … ce sera tout aussi bon.

Valeurs nutritionnelles (par personne):  357 kcal, Lipides : 27,8 g, Protéines : 15,4 g, Glucides nets : 7,7 g, Fibres : 6,7 g, Ratio : 1,2/1 

Voir aussi : une présentation du Grand livre de l'alimentation cétogène

>> Plus de menus de Noël adaptés à vos régimes

7 Menu de fêtes cétogène : épisode 3

Voici le dessert et le café gourmand pour clore le menu de fêtes cétogène de Nelly Genisson.

Par Nelly Genisson Publié le 15/12/2017 Mis à jour le 05/12/2018

(Les photos de cet article sont de Nelly Genisson et ne sont pas libres de droit)

Après l'apéritif et l'entrée, le plat, voilà déjà la fin de ce menu de fêtes avec un dessert qui bluffera vos invités, lorsque vous leur annoncerez que « Oui, oui, c’est parfaitement cétogène !». Quant aux douceurs pour accompagner le café, elles sonneront le coup fatal aux idées reçues sur ce fameux régime cétogène, décrié comme « tristounet » … mais ça c’était avant la découverte de toutes ces recettes pleines de saveurs.
J’espère sincèrement que toutes ces idées vous inspireront et trouveront leur place sur votre table de réveillon. J’en profite pour terminer en vous souhaitant de joyeuses et douces fêtes de fin d’année à partager en toute simplicité et gourmandise avec ceux qui vous sont chers « Car pour moi, notre assiette doit rester une ode : à la Vie (en prenant soin de notre santé), à la Nature (si généreuse), à l’Amour (en cuisinant pour lui) et avant tout, au Partage » !

Bûche de Noël citron & framboise

Alors là, j’entends déjà les sceptiques : « un dessert de fêtes cétogène ? Mais voyons ! ». Et bien justement, voyons cela : une bûche composée d’une base croustillante à la noisette surmontée d’une mousse légère comme un nuage au goût de cheesecake citron et parsemée de framboises. Le tout pour moins de 4 g de glucides nets par personne, qui dit mieux pour terminer un repas copieux ? Cette recette est issue du Grand livre de l'alimentation cétogène.

Temps de préparation :  35 minutes
Temps de cuisson :  0 minutes
[Sans gluten / Végétarien]

Ingrédients pour 10 personnes :

Mousse au citron et framboises :

  • 300 g de cream cheese
  • 125 g de framboises
  • 25 g de Pure Via O ou Stevia 0 by Daddy
  • 23 cl de crème fraiche liquide entière
  • 1 gousse de vanille
  • 1 citron non traité

Base :

  • 200 g de poudre complète de noisette 
  • (ou amande)
  • 90 g de beurre fondu
  • 5 g de PureVia O ou Stevia 0 by Daddy

Préparation

Couper en 2 le citron, en réserver 2 fines tranches, récupérer le zeste et avant de presser les 2 moitiés et réserver le jus obtenu. Dans un saladier, mélanger le cream cheese à la fourchette avec 1 cuillère à soupe de jus de citron, le zeste du citron, 25 g de PureVia O et les grains de la gousse de vanille.
Dans un autre saladier, monter en chantilly la crème liquide (entière, c’est impératif) bien froide à l’aide d’un batteur. Mélanger sans précaution 1 cuillère à soupe de cette chantilly avec le cream cheese puis incorporer délicatement le reste de chantilly.
Dans un troisième saladier, mélanger la poudre de noisette, 5 g de PureVia O et le beurre fondu.
Dans un moule à bûche ou cake de 20 cm de long tapissé de papier sulfurisé, déposer 3 framboises et verser de la crème jusqu’à 1/3 de la hauteur du moule. Déposer la moitié des framboises en les répartissant partout sur la crème.
Recouvrir d’un peu de crème citron, ajouter le reste des framboises et napper d’une dernière couche de crème. Tapoter délicatement votre moule sur votre plan de travail avant de lisser la crème sur le dessus.
Terminer avec une couche du mélange poudre de noisette et beurre, tassé et lissé délicatement avec le dos d’une grosse cuillère. Réserver le tout minimum 12 h au réfrigérateur.
Au moment de servir, démouler en retournant sur l’assiette de présentation, retirer délicatement le papier et décorer avec les tranches de citron.

Mon petit truc : cette bûche peut être servie en version glacée. Il suffira de la mettre 12 h au congélateur (au lieu du réfrigérateur) et la sortir 30 minutes avant dégustation.

Valeurs nutritionnelles (par personne): 350 kcal, Lipides : 34,3 g, Protéines : 5,7 g,  Glucides nets : 3,5 g, Fibres : 2,6 g, Ratio cétogène : 3,7/1 

Truffes au chocolat et cœur noisette (sans lactose)

Si par chance, il vous restait un peu d’appétit (ou simple gourmandise) après ce menu de fêtes, ces petites truffes au chocolat aromatisées à l’orange et cachant un cœur noisette seront parfaites pour accompagner le café.
À défaut, n’hésitez pas à les glisser dans un sachet avec un joli ruban pour les offrir à vos convives avant qu’ils ne vous franchissent le seuil de la porte en vous murmurant à l’oreille : « A bientôt, pour de futurs nouveaux moments de partage…. cétogènes ! » 

Temps de préparation : 30 minutes + 1 h au frigo
[Sans gluten, Sans lactose, Végétarien]

Ingrédients pour 20 truffes :

  • 100 g de chocolat 100 % (en tablette)    
  • 20 g de purée d'amande ou noisette    
  • 12 cl (120 g) de crème de coco à 90%    
  • 20 belles noisettes    
  • 10 g de cacao en poudre non sucré    

Facultatif:            

  • 6 g de PureVia O / Stevia 0 by Daddy            
  • 5 gouttes d'huile essentielle culinaire d'orange            
  • OU le zeste d'une demi-orange bio (non traitée)    

Préparation :

Hacher au couteau le chocolat.  Au bain-marie, faire fondre : le chocolat haché, la crème de coco, la purée d'amande et les ingrédients facultatifs (si vous avez choisi de les intégrer à la recette).                    
Lorsque le mélange est homogène, retirer du feu et attendre un peu avant de le mettre au frigo pour 1 h. 
Pendant ce temps, sortir la plaque à pâtisserie du four et le faire préchauffer à 140°C. Une fois le four à température, déposer les noisettes sur la plaque à pâtisserie et les glisser pour 10 minutes à 140°. Cette étape, en torréfiant les noisettes, permettra de développer leur arôme.    
Sortir la préparation du frigo et en prélever 20 portions (à l'aide d'une petite cuillère) pour les façonner en boules, en n’oubliant surtout pas d'y glisser au milieu une noisette.    
Verser le cacao en poudre dans une assiette creuse pour y rouler les truffes. Conserver à température ambiante dans une jolie boîte à présenter à vos invités au moment du café !    
                
Mon conseil : Si le goût puissant du chocolat 100% vous effraie un peu, n'hésitez pas à ajouter les 5 g de PureVia 0 qui sont prévus dans les ingrédients facultatifs. Petit détail : la quantité de crème de coco est donnée pour un chocolat 100%, si vous choisissez un autre % inférieur son taux de matière grasse variera et vous devrez adapter la quantité de crème de coco.
            
Valeurs nutritionnelles (par truffe): 58 kcal, Lipides : 5,7 g, Protéines : 1,2 g, Glucides nets : 0,7 g, Fibres: 1,6 g, Ratio : 2,9/1         

>> Plus de menus de Noël adaptés à vos régimes

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top