Le chocolat noir, bon pour le cerveau et la mémoire

Par Marie-Céline Ray - Journaliste scientifique Publié le 03/08/2017 Mis à jour le 17/02/2021
Actualité

Les flavanols du cacao améliorent les capacités cognitives, l'attention, la vitesse de traitement de l'information. Manger un peu de chocolat noir tous les jours serait bon pour la mémoire.

Pourquoi c'est important

A cause du vieillissement de la population, le déclin cognitif et les troubles de la mémoire deviennent un problème de santé publique. D'un autre côté, beaucoup de personnes en bonne santé qui doivent solliciter leurs neurones (étudiants lors d’examens…) aimeraient aussi pouvoir augmenter leurs performances cognitives. Et si le chocolat était une solution ? 

Le cacao du chocolat est une source de flavonoïdes (des polyphénols), principalement des flavanols, sous la forme d’épicatéchine et de catéchine. Le chocolat contient d’autres molécules intéressantes comme la caféine et la théobromine, qui peuvent aussi influencer la fonction cognitive. Mais par rapport au contenu en flavanols, les concentrations en caféine et théobromine sont probablement trop faibles pour exercer une action significative.

Lire aussi : Le chocolat noir, un régal pour la flore intestinale

Que dit la science ?

Des études épidémiologiques ont révélé que la consommation régulière de flavonoïdes est associée à une meilleure fonction cognitive, un risque réduit de démences et de déclin cognitif, et une meilleure évolution cognitive sur 10 ans.

Dans une mini-revue parue dans Frontiers in Nutrition, des chercheurs italiens ont regardé les études d'intervention au cours desquelles des volontaires ont consommé ponctuellement ou régulièrement du chocolat ou du cacao avant de se soumettre à divers tests cognitifs, de mémoire ou d'attention. Il y a un nombre limité d’études sur le sujet et elles proposent parfois des résultats mitigés. Elles indiquent tout de même que les flavonoïdes du cacao améliorent les capacités cognitives. Les effets dépendent de la dose employée. Ceci est vrai pour la cognition en général, mais aussi l’attention et la mémoire de travail.

En 2021, une étude américaine parue dans Scientific Reports s'est intéressée aux bénéfices des flavanols du cacao pour améliorer les capacités cognitives des seniors. L’essai clinique, qui a duré 12 semaines, a porté sur 211 personnes en bonne santé, âgées de 50 à 75 ans. Notons que l’étude a été financée en partie par l’entreprise Mars qui commercialise des barres chocolatées.

Au début et à la fin de l’étude, les participants ont passé des tests pour évaluer leur mémoire et leur raisonnement. Les participants ont été séparés en quatre groupes, qui ont reçu des compléments alimentaires :

  • soit un placebo (0 mg de flavanols),
  • soit une faible dose de flavanols (260 mg par jour),
  • soit une dose moyenne de flavanols (510 mg par jour),
  • soit une dose élevée de flavanols (770 mg par jour).

Résultats : le groupe qui a reçu le plus de flavanols réussissait mieux une tâche d’apprentissage que le groupe placebo. Il n’y a pas eu de modification du flux sanguin dans le cerveau mais, d’après les chercheurs, les flavanols cibleraient le gyrus denté, une zone du cerveau qui se trouve le long de l’hippocampe. Cependant, les résultats ne prouvent pas que manger du chocolat améliore la cognition.

L’administration de flavanols du cacao peut conduire à un effet immédiat pour stimuler le cerveau, notamment dans des situations qui nécessitent de mobiliser fortement ses neurones. Une bonne chose à savoir pour stimuler son cerveau quand il en a besoin !

En pratique

Chez les personnes jeunes, le chocolat pourrait être consommé ponctuellement pour faire face à une situation au cours de laquelle les capacités cognitives sont dégradées. Par exemple les études montrent que chez les femmes, après une nuit blanche, le chocolat ou le cacao contre-balancent la baisse des capacités cognitives. D'une manière générale, si on est en bonne santé (et jeune), les effets du chocolat (ou du cacao) ne semblent nets que lorsque l'organisme est fortement sollicité, comme dans une tâche qui nécessite une attention extrême. A plus long terme, le chocolat est bénéfique pour l'ensemble des fonctions cognitives (mémoire de travail, vitesse de traitement de l'information, capacités verbales).

Chez les personnes plus âgées, le chocolat consommé régulièrement améliore aussi les fonctions cognitives, surtout chez ceux dont la mémoire a déjà décliné. Les auteurs de l'étude pensent que les flavanols du cacao augmentent le volume du flux sanguin qui irrigue l'hippocampe, une structure spécialisée du cerveau. Ils invitent les adultes à consommer chaque jour du chocolat noir, comme ils le font eux-mêmes.

Vous pourriez consommer par exemple 20 grammes de chocolat noir chaque jour, un peu plus (par exemple 40 grammes) en cas de situation nécessitant une mobilisation importante des capacités cérébrales comme avant un examen ou après une nuit trop courte. LaNutrition.fr conseille de consommer des chocolats avec au moins 85% de cacao (plus riches en antioxydants et moins sucrés).

A lire  : Un cerveau au top et Supernutrition du cerveau

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top