Infarctus, AVC : la charge glycémique plus dangereuse que le cholestérol

Par Lanutrition.fr Publié le 25/03/2015 Mis à jour le 29/12/2017 Edition Abonné
Point de vue

Pour prévenir l'infarctus et l'AVC, mieux vaut surveiller la charge glycémique de ses aliments que faire la chasse au cholestérol.

Depuis près de soixante ans, l’idée s’est installée chez les médecins et dans la population que, pour prévenir l’infarctus, il faut avoir un cholestérol bas. Cette théorie, érigée en dogme sous la pression de Big Pharma, a préparé le terrain à une avalanche de traitements contre le cholestérol élevé, à commencer par...

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Retrouvez la suite de votre article en vous connectant à votre espace personnel.

Je m'identifie
Pas encore abonné ?

Accédez à des articles et conseils exclusifs en vous abonnant pour seulement 39 € / an.

Je m'abonne
Publicité

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top