Sclérose latérale amyotrophique : les aliments protecteurs

Par Julien Hernandez Publié le 21/06/2019 Mis à jour le 21/06/2019
Actualité

S'il n'existe pas de traitement contre la sclérose latérale amyotrophique, l'alimentation pourrait aider, modestement, à ralentir la progression de la maladie.

Pourquoi c’est important ?

La SLA (ou maladie de Charcot) est une maladie neurodégénérative qui se traduit, à terme, par une incapacité à se servir des différents membres de son corps (inférieurs et supérieurs). Dans une forme plus intense que l'on nomme « bulbaire » , elle peut aussi conduire à des difficultés majeures de la parole et de la déglutition. En plus des facteurs génétiques, il semblerait que des mécanismes immunitaires et inflammatoires soient à l'origine de son apparition même si ses causes exactes restent encore inconnues. 

Récemment, une étude a fait le point sur les aliments qu’il faudrait éviter ou privilégier afin de réduire potentiellement son risque de SLA ou ralentir sa progression.

Le saviez vous ? 
C'est d'une forme rare, précoce et d'évolution lente de cette maladie dont était atteint le célèbre physicien Stephen Hawking durant la majeure partie de sa vie jusqu'à sa mort le 14 mars 2018. Si l'espérance de vie des malades est en général très réduite dans la SLA, Stephen Hawking a déjoué tous les pronostics en mourant à 76 ans.

L'étude

Des chercheurs italiens ont recruté 212 personnes récemment diagnostiquées afin de comparer leur régime alimentaire à 212 personnes « saines » pendant 4 ans. Les apports alimentaires étaient évalués par des questionnaires.

À l’arrivée, leurs résultats ne sont pas très étonnants étant donné l'importance de l’inflammation dans la génèse de la SLA. En effet, les aliments qui protègeraient de la SLA sont en majorité anti-inflammatoires (thé, café, végétaux crus, citron, pain complet) et ceux qui la favoriseraient sont pour la plupart pro-inflammatoires (viande rouge, viande transformée, porc, protéine animale en général, apports en protéines, zinc, sel et acide glutamique élevés).

Bien sûr, ces associations ne font pas état d’une relation de causalité entre l’alimentation et la SLA. Néanmoins, on peut imaginer que le caractère neurodégénératif de cette maladie puisse être amélioré en agissant sur le mode de vie comme c’est le cas avec le protocole du Dr Bredesen chez les malades d’Alzheimer.

D'ailleurs, il existe un autre point commun entre la SLA et Alzheimer : le rôle potentiel d’une diète cétogène comme outil thérapeutique. Une thérapie métabolique proposée par le Dr Vincent Tedone, le Deanna Protocol (DP), permettant
d’améliorer le métabolisme cellulaire et les fonctions des mitochondries, aurait ainsi montré une certaine efficacité contre la maladie dans plusieurs cas de SLA. Le traitement implique une diète cétogène combinée à la prise de  compléments alimentaires reconnus pour leur rôle dans le métabolisme cellulaire : le GABA, la coenzyme Q10, le 5-hydroxytryptophane (5-HTP), la vitamine B3 et l’arginine.

Pour en savoir plus sur le régime cétogène et la SLA, lire Le régime cétogène pour votre cerveau

En pratique

La SLA semble être une maladie sensible aux variations inflammatoires tout au long de la vie. Pour votre santé, n’hésitez pas à adopter un mode de vie protecteur grâce à l’alimentation, l’activité physique, le sommeil, la méditation, la gestion du stress et des émotions mais aussi la cohésion sociale, le partage et la reconnexion entre soi et la nature.

Lire aussi : Les aliments qui combattent l’inflammation (abonnés) et Kit de démarrage du régime cétogène (abonnés)

Références additionnelles

Paganoni, S. et Wills, A.M. (2013). High-fat and ketogenic diets in amyotrophic lateral sclerosis. J Child neurol, 28(8), 989-92. 
Ari C, Poff AM, Held HE, Landon CS, Goldhagen CR, Mavromates N, et al. (2014) Metabolic Therapy with Deanna Protocol Supplementation Delays Disease Progression and Extends Survival in Amyotrophic Lateral Sclerosis (ALS) Mouse Model. PLoS ONE 9(7): e103526.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top