Grippe A et médicaments : ce qu’il faut savoir

Par Lanutrition.fr Publié le 06/05/2009 Mis à jour le 21/11/2017
L’épidémie mondiale de grippe A/H1N1 semble ralentir selon les autorités mondiales de santé. En attendant, pour savoir si les médicaments sont efficaces et que faire en cas de doute, suivez le guide.

Les cas de grippe A/H1N1 recensés en France ne sont pas graves mais le virus peut s’endormir cet été et se réveiller plus tard, à l’automne, période plus favorable à sa circulation. Selon les experts, une épidémie importante pourrait concerner 20 millions de français et causer la mort de 20 000 d’entre eux, selon le ratio de 1 pour 1000, comme c’est le cas pour la grippe saisonnière. Si l’épidémie s’étend voici ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

Quels sont les médicaments efficaces ?

L’Organisation mondiale de la santé et les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains ont reconnu l’efficacité de deux antiviraux : Tamiflu (oseltamivir) et Relenza (zanamivir). Ces médicaments diminuent la sévérité des symptômes et sont indiqués en période de circulation du virus grippal en traitement curatif ou en prévention pour les personnes ayant été en contact avec le virus. Ces médicaments empêchent le virus de se multiplier mais si on sait exactement comment ils fonctionnent in vitro, en revanche, on ne connaît pas encore assez leur efficacité une fois ingérés par l’organisme. Les effets secondaires sont avant tout la nausée, les vomissements, la fatigue et les réactions allergiques. Pour certains spécialistes en virologie, ces médicaments pourraient entraîner des perturbations du fonctionnement du système nerveux central et en particulier du cerveau. Ce qui pourrait aboutir à une éventuelle augmentation du risque de suicide.

Peut-on s’auto-médicamenter ?

Le virus de la grippe est un virus qui a la capacité de muter rapidement, ce qui pourrait le rendre progressivement résistant à ces médicaments. Les autorités sanitaires ont déjà remarqué que depuis 2005, le virus de la grippe saisonnière est de plus en plus résistant à un médicament utilisé massivement pour le contrer : le Mantadix (amantadine). Les autorités recommandent donc de ne pas s’auto médicamenter pour rien.

Qu’est ce que le virus H1N1 ?

Le virus H1N1 a été découvert au Mexique mi-mars. Les études en laboratoires ont montré que ce virus est d’un type totalement nouveau.

Comment se transmet la grippe ?

Les virus de la grippe se transmettent de personne à personne par les sécrétions respiratoires à l’occasion d’éternuements ou de toux. Plus rarement, ils peuvent également se transmettre par contact direct. Les lieux confinés et très fréquentés (métro, bus, collectivités scolaires…) sont propices à la transmission de ces virus.

Les sujets infectés sont contagieux dès la veille des signes apparents de la maladie et durant 7 jours.


Peut-on acheter ces médicaments sur Internet ?

En France la vente sur Internet ou par correspondance de médicaments de prescription est strictement interdite. Le marché n’étant pas contrôlé, on ne peut ni vérifier la qualité, l’efficacité, la sécurité et l’origine des produits, ni l’identité du vendeur… Le risque d’acheter des médicaments frauduleux par ce biais est important : contrefaçon (copie illicite), malfaçon… à la différence des médicaments vendus en pharmacie, il n’existe aucune assurance de qualité ni de contrôle des autorités compétentes.

J’ai quelques symptômes, qui dois-je appeler ?

Le ministère de la santé a demandé aux personnes qui ont des symptômes (forte fièvre, courbature, mal de tête) de la grippe de ne pas se rendre à l’hôpital mais d’appeler le 15, à part pour les cas graves. Ceci pour éviter que les hôpitaux soient surpeuplés et limiter la propagation du virus.

Les virus sont-ils tués par l’utilisation de savons antibactériens ?

Se laver les mains reste la meilleure prévention contre la propagation du virus de la grippe. Et les gels antibactériens ne sont pas plus efficaces qu’un lavage régulier à l’eau et au savon, en plus, ils ne tuent pas les virus. Si vous en voulez absolument choisissez ceux qui contiennent plus de 60% d’alcool.

Je suis enceinte, que dois-je faire ?

En cas d’épidémie, l’idéal serait de rester en quarantaine mais cette pratique n’est pas forcément compatible avec nos modes de vie. Pour une femme enceinte, les symptômes de la grippe peuvent être beaucoup plus sévères que la normale avec des risques de complications pour le fœtus. Au troisième trimestre de la grossesse, le bébé prend beaucoup de place, les poumons de la future maman sont fatigués. C’est à ce moment là que les femmes enceintes ont plus de risques de souffrir de maladies respiratoires et d’être contaminées par le virus de la grippe. Si malgré toutes les précautions, la future maman est contaminée par la grippe, son bébé ne sera pas touché mais il a plus de risque de naître prématurément.

Peut-on donner de l’aspirine aux enfants ?

Le premier réflexe quand on a un enfant malade c’est de vouloir soulager sa fièvre et ses douleurs. On se précipite dans la trousse à pharmacie de la maison. Mais attention, l’aspirine peut être dangereuse. En dessous de 16 ans, l’aspirine peut provoquer l’apparition du syndrome de Reye, une maladie rare mais très grave qui atteint le foie et le cerveau. Dans tous les cas il est préférable de consulter un médecin.

A lire aussi :

Grippe A et avion : quels risques ?

Grippe porcine, les réponses à vos questions

Grippe : adoptez la panoplie anti-transmission

Le traitement naturel de la grippe

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top