Une ordonnance pour le cœur : 210 grammes de fruits et 20 grammes de fibres par jour

Par Juliette Pouyat Publié le 10/12/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
La consommation de fibres et de fruits est associée à une diminution du risque de décès toutes causes confondues chez des patients à risque cardiovasculaire

Une nouvelle étude parue dans The American Journal of Clinical Nutrition rapporte que chez les personnes à risque cardiovasculaire, la consommation de fibres et de fruits est associée à une diminution de la mortalité, notamment par maladies cardiovasculaires.

Lire : les fibres

Les fibres ne sont pas assimilées par l’organisme, elles n’ont pas de valeur nutritionnelle. En revanche, elles jouent un rôle très important dans la digestion, facilitent le transit et ralentissent l’absorption du glucose en faisant un « gel » dans l’intestin. Des études antérieures ont montré qu’une consommation élevée de fibres, fruits et légumes diminuaient le risque d’accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque. Dans les études épidémiologiques, les fibres ont été associées à une plus faible mortalité par maladie cardiovasculaire et à une plus faible incidence de diabète de type 2, de cancers et de maladies inflammatoires.

Lire : comment les fibres préviennent diabète et obésité

Les fruits, les légumes, les légumineuses et les céréales sont les principales sources de fibres alimentaires. Mais certains chercheurs expliquent que la teneur en fibres n’est pas la seule explication au rôle bénéfique pour la santé de ces aliments. Différents composants présents dans l’aliment peuvent jouer un rôle important dans la prévention des maladies.  « C’est pourquoi il est important d’évaluer simultanément le rôle des aliments riches en fibres et pas seulement les apports totaux en fibres alimentaires » expliquent les auteurs. De plus « peu d’études d’observation se sont intéressées à l’effet de la consommation de fibres et de fruits et légumes sur la mortalité globale et celles qui l’ont fait ont rapporté des résultats contradictoires ».

Les chercheurs ont donc étudié l’association entre les apports en fibres et la consommation de céréales complètes, fruits et légumes et la mortalité toute-cause dans une population composée de 7216 hommes et femmes âgés de 55 à 75 ans et à haut risque cardiovasculaire. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre de l’étude PREDIMED. Les participants ont répondu chaque année à un questionnaire alimentaire de 137 questions pour déterminer les apports en fibres, fruits, légumes et céréales complètes.

Sur une période de suivi d’environ 6 ans en moyenne, 425 participants sont décédés, principalement de cancers et de maladies cardiovasculaires. De façon prévisible, ceux qui ont les apports les plus élevés en fibres consomment plus de fruits, légumes et céréales complètes.

Les apports en fibres et la consommation de fruits étaient associés à un risque plus faible de mortalité. Les 20% des participants qui consomment le plus de fibres au début de l’étude ont un risque de mortalité diminué de 37% par rapport aux 20% des participants qui en consomment le moins. Et ceux qui consomment le plus de fruits ont un risque de mortalité toute-cause diminué de 41% par rapport à ceux qui en consomment le moins. L’association est cependant plus forte pour le risque de décès par maladies cardiovasculaires.

Le risque de décès au cours de l’étude a diminué chez les participants qui avaient une faible consommation de fruits au début de l’étude et qui ont augmenté leur consommation pendant le suivi.

« Ainsi, une personne qui consomme au moins 210 g de fruits par jour et a un apport en fibres d’au moins 20 g par jour diminue significativement son risque de décès » disent les auteurs. 210 grammes correspondent par exemple à une pomme et demi par jour.

Lire : Qu'est-ce qu'une portion de fruits ?

Les légumineuses sont une des meilleures sources de fibres alimentaires. Pensez-y !

Lire : fibres, céréales complètes et index glycémique bas réduiraient l'inflammation

Source

Buil-Cosiales P, Zazpe I, Toledo E, Corella D, Salas-Salvadó J, Diez-Espino J, Ros E, Fernandez-Creuet Navajas J, Santos-Lozano JM, Arós F, Fiol M, Castañer O, Serra-Majem L, Pintó X, Lamuela-Raventós RM, Marti A, Basterra-Gortari FJ, Sorlí JV, Verdú-Rotellar JM, Basora J, Ruiz-Gutierrez V, Estruch R, Martínez-González MÁ. Fiber intake and all-cause mortality in the Prevención con Dieta Mediterránea (PREDIMED) study. Am J Clin Nutr. 2014 Dec;100(6):1498-507. doi: 10.3945/ajcn.114.093757. Epub 2014 Sep 10.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top