Petite histoire de la groseille

Par Lanutrition.fr Publié le 23/08/2010 Mis à jour le 27/08/2019
L'essentiel

La groseille n'a été recensée dans nos jardins qu'à partir du XVème siècle.

Les groseilliers, à grappes ou à maquereaux, ainsi que le cassissier (autrefois surnommé “groseillier noir”) appartiennent au genre Ribes. Ce terme, qui serait d’origine arabe (il signifierait “aigre”) aurait été introduit en Europe, après la conquête de l’Espagne et aurait alors désigné les groseilliers. Car cette plante, inconnue des anciens, n'est recensée pour la première fois dans nos jardins qu'au XVème siècle. Une hypothèse, commune, voudrait qu’elle ait été introduite au Moyen Age par les Normands ou les Danois, expliquant ainsi son surnom de “groseille d’outre-mer”. Venues des brumes nordiques, les groseilles à maquereaux étaient, par contre, fort communes dès le Moyen Age dans l’Hexagone et en Angleterre où on les utilisait comme garniture du poisson qui leur a donné leur nom.

A découvrir également

Back to top