Faire de l’activité physique pour garder de bons yeux ?

Par Suzanne Lovell Publié le 03/07/2020 Mis à jour le 03/07/2020
Actualité

Selon une étude récente, l’activité physique, même modérée, pourrait prévenir la dégénérescence maculaire (DMLA) ainsi que d’autres atteintes oculaires, telles que le glaucome et la rétinopathie diabétique.

Pourquoi c’est important

S'il est inévitable de vieillir, certaines maladies pourtant considérées comme étant liées à l’âge, ne le sont pas nécessairement. La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une détérioration de la rétine dans sa partie centrale (la macula), est l’une des principales causes de cécité chez les seniors. En France près de 1,2 millions de personnes en souffrent.
Pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la vue dépend en grande partie de l’hygiène de vie, et non de l’âge chronologique. D’ailleurs enrichir son alimentation en antioxydants et en oméga-3 permet de protéger la rétine. Qu’en est-il d’autres paramètres du mode de vie comme l’activité physique ?

Ce que montre l’étude

L’étude, menée sur des souris, a révélé que l'activité physique pouvait réduire de 45% la prolifération nocive de vaisseaux sanguins autour des yeux. Cet enchevêtrement de vaisseaux sanguins est un contributeur clé de la DMLA et de plusieurs autres maladies des yeux, notamment par l’augmentation du flux sanguin vers les yeux qu’il provoque. 

Les chercheurs de l’université de Virginie ont également remarqué que le seuil à partir duquel l’activité physique offrait des effets positifs était relativement bas.

« Il est assez connu que lorsque la vision des gens se détériore, leur tendance à pratiquer une activité physique diminue également », déclare le Dr Brad Gelfand. « Mais cela peut être difficile à étudier chez les personnes âgées, certaines ne sont pas en mesure de pratiquer d’activité pour diverses raisons ».

Les scientifiques espèrent obtenir des financements pour poursuivre leurs recherches et, à terme, développer un traitement qui offre les mêmes avantages que l’activité physique.

En pratique

Les oméga-3 à haute dose, certains antioxydants comme la zéaxanthine et la lutéine abondantes dans les légumes verts à feuilles et le jaune d’œuf, auraient un effet préventif sur la DMLA. Il est également conseillé d’arrêter de fumer et de limiter son exposition à la lumière bleue des écrans.

Lire aussi : Prévenez naturellement la dégénérescence maculaire avec ces mesures

Références
  1. Ryan Daniel Makin; Dionne Argyle; Yosuke Nagasaka; Shuichiro Hirahara; Nagaraj Kerur; Jayakrishna Ambati; Bradley Gelfand : Voluntary exercise attenuates choroidal neovascularization in mice. Investigative Ophthalmology & Visual Science June 2020, Vol.61, 5392.
     

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top