Hypothyroïdie : faut-il éviter le soja ?

Par Lanutrition.fr Publié le 19/09/2016 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

Selon une petite étude, les femmes qui consomment le plus de soja auraient une fonction thyroïdienne diminuée. Mais les experts sont rassurants.

Manger de grandes quantités d'aliments à base de soja pourrait nuire au bon fonctionnement de la thyroïde chez certaines femmes, selon une étude de l'Université Loma Linda en Californie.

Dans cette étude, les chercheurs ont suivi le régime alimentaire de plus de 800 hommes et femmes et ont ensuite examiné le niveau de leur TSH (hormone stimulant la thyroïde) niveaux. Des niveaux anormalement élevés de TSH reflètent une hypothyroïdie.

Lire : la TSH est-elle un bon indicateur de l'hypothyroïdie ?

«Le risque d'avoir une TSH élevée était 4 fois plus élevé chez les femmes qui mangent, en moyenne, un peu moins de deux portions d’aliments au soja par jour par rapport à celles qui n’en mangent pas tout», dit le Dr Serena Tonstad, professeur de santé publique à Loma Linda.

Elle n'a trouvé aucun lien entre la consommation de soja par les hommes et leur fonction thyroïdienne. Le lien n’a été relevé que chez les femmes, sans qu’on sache s’il y a une relation de cause à effet. Les femmes ont un risque plus élevé que les hommes de développer des problèmes de thyroïde, en particulier en vieillissant.

Lire : Hypothyroïdie : êtes-vous concerné ?

L'étude est publiée dans Public Health Nutrition. Le Soy Nutrition Institute a partiellement financé le travail. Un des co-auteurs de l'étude, le Dr Mark Messina, est le directeur exécutif de cet organisme.

Dans l’étude, les niveaux de TSH élevés se rencontraient plus souvent chez les plus âgés. Les femmes ayant des taux de TSH élevé étaient plus susceptibles d'être véganes ou végétariennes.

Les femmes du groupe qui consommait le plus de soja recevait en moyenne environ 11 grammes par jour, soit environ deux portions. La consommation américaine moyenne de soja est d'environ 2 grammes par jour. Deux portions de tofu fourniraient 12 grammes ou plus de protéines de soja, selon les auteurs.

Sur les 43 femmes ayant des niveaux élevés de TSH, 13 avaient eu un diagnostic d'hypothyroïdie dans les trois ans précédant le début de l'étude, mais ne prenaient pas d’hormones thyroïdiennes.

Lire : Hypothyroïdie : les suppléments de zinc et sélénium bénéfiques

Dans l'ensemble, le taux de TSH moyen des hommes et des femmes était de 2,6 mUI / l. Ceux qui avaient des taux de TSH élevé avaient près de 8.

Certains experts ont émis l' hypothèse que les isoflavones de soja peuvent entraver la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Mais les résultats de cette étude sont en contradiction avec beaucoup d'autres travaux, dit le Dr Stephanie Lee, spécialiste de la thyroïde au Boston Medical Center et professeur agrégé de médecine à l’Ecole de médecine de l'Université de Boston. 

«La plupart des autres études ont pas montré d’association entre la consommation de protéines de soja et des tests anormaux de la thyroïde», dit-elle. L'étude a aussi des limites, explique-t-elle. Par exemple, on ne sait pas si les femmes ont pu prendre du soja pour les bouffées de chaleur de la ménopause. «Plus vous êtes âgée, plus votre TSH a tendance à être élevée, et plus vous avez des bouffées de chaleur, dit-elle. Donc, celles qui mangent le plus de soja ont pu le faire alors que leur niveau de TSH était déjà élevé».

Selon elle, la plupart de celles et ceux qui suivent un régime alimentaire sain avec du soja et des protéines de soja n’ont pas à se soucier de leur fonction thyroïdienne. Le seul groupe de femmes qui pourrait être éventuellement amené à surveiller sa thyroïde, dit-elle, sont celles dont la fonction thyroïdienne est diminuée, ce qui se traduit par une TSH comprise entre 4 et 5, et qui mangent de grandes quantités de soja, surtout si elles suivent un régime végan pauvre en iode. 

Deux extraits de livres pour aller plus loin : Thyroïde, les solutions naturelles par le Dr Philippe Veroli, et En finir avec l'hypothyroïdie, du Dr Benoît Claeys

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top