Maladie du foie gras : qui doit se faire dépister et comment

Par Priscille Tremblais Publié le 19/11/2019 Mis à jour le 20/11/2019
Article

NAFLD et NASH sont en constante progression dans les pays développés mais qui est plus à risque de souffrir de ces maladies hépatiques ? Comment les diagnostique-t-on ?

L’infiltration du foie par les graisses est appelée maladie du foie gras non alcoolique (en anglais : NAFLD pour non alcoholic fatty liver disease). La NAFLD augmente avec l’âge, elle est liée à la résistance à l’insuline, au surpoids, et au diabète et au syndrome métabolique qui englobe ces trois facteurs. Dans les pays développés, la NAFLD concernerait 10 à 40% de la population adulte et jusqu'à 20% des enfants. Elle peut évoluer vers la stéatose hépatique non alcoholique (en anglais : NASH pour non alcoholic steatohepatitis), qui s’accompagne d’inflammation et de fibrose. La NASH concerne environ un tiers des patients atteints de NAFLD. 

Qui a intérêt à se faire dépister ?

La NAFLD est une maladie dite silencieuse, c’est-à-dire sans symptôme apparent dans la majorité des cas. Les personnes en surpoids (surtout au niveau abdominal), ou obèses, et celles dont les analyses sanguines révèlent des taux d’enzymes hépatiques élevés (suggérant une inflammation du foie) ont tout intérêt à se faire tester pour savoir si elles souffrent ou non de NAFLD. 

Sans signes d’inflammation hépatique et sans surpoids, il n’est pas utile en revanche de chercher à débusquer une possible NAFLD.

Lire aussi : "En changeant d'alimentation, on peut inverser la maladie du foie gras"

Quels sont les tests diagnostic de la NAFLD ?

Il existe trois grands types de tests pour diagnostiquer une maladie du foie gras :

  • Les analyses sanguines, notamment la mesure des différents marqueurs hépatiques, en particulier ceux liés à l’inflammation
  • La visualisation du foie par imagerie (échographie, scanner ou IRM)
  • Des tests (assez récents) permettant de quantifier la teneur en graisses du foie comme l’élastographie ultrasonore hépatique

En revanche, s’il existe une suspicion de fibrose ou autre maladie avancée du foie, l’imagerie médicale n’est pas opportune. Une biopsie du foie sera plutôt recommandée. 

Si on vous a diagnostiqué une maladie du foie gras, sachez qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de médicaments pour désengorger votre foie. Le traitement de cette maladie passe impérativement par des changements dans votre mode de vie : adoption d’un régime alimentaire particulier et activité physique accrue.

Pour en savoir plus, lire Les traitements classiques de la maladie du foie gras et Le régime NASH contre la maladie du foie gras

Références
  1. Rinella ME. Nonalcoholic fatty liver disease: a systematic review.JAMA.2015;313(22):2263-2273.
  2. Chalasani N, Younossi Z, Lavine JE, et al. The diagnosis and management of nonalcoholic fatty liver disease: practice guidance from the American Association for the Study of Liver Diseases. Hepatology. 2018;67(1):328-357.
     

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top