petite histoire des noix, des noisette et des amandes

Par Lanutrition.fr Publié le 06/08/2010 Mis à jour le 21/11/2017
Quand et comment noix, noisettes et amandes sont-elles apparues dans nos vergers ?

On pense que l’amande (Prunus amygdalus) comme la noisette (Corylus avellana) sont originaires d’Asie Mineure, d’où elles se sont répandues dans tout le bassin méditerranéen. En Egypte, l’amande figure parmi les présents remis au Pharaon, elle était aussi très appréciée dans l’ancienne Grèce et la Rome antique. Dès le Moyen Age, il existait dans toute l’Europe un important commerce de ce fruit, et c’est au XVIème siècle que les premières plantations se développèrent dans le sud de la France. La noisette appartient au paysage typique des campagnes françaises, et les vergers de culture intensive se concentrent dans tout le Sud-Ouest.

Selon certains botanistes, la noix (Juglans regia) proviendrait de nos contrées : elle pourrait être un reliquat des productions végétales de l’époque tertiaire. Mais le noyer, après avoir disparu de nos régions, aurait pu également y être réintroduit à partir des Balkans ou des zones himalayennes... Quoi qu’il en soit, la noix française est aujourd’hui surtout cultivée dans deux régions : le Dauphiné et le Périgord.

A découvrir également

Back to top