Les variétés d'oranges

Par Lanutrition.fr Publié le 27/07/2010 Mis à jour le 21/11/2017
Choisir ses aliments

Quelles sont les différentes variétés d'oranges?

Les différentes variétés d'oranges commercialisées en France peuvent se distinguer en fruits de bouche et fruits à jus. Ainsi les oranges Navels se caractérisent par une petite excroissance (navel signifie ombilic en anglais) sur leur peau assez épaisse. Leur chair presque totalement dépourvue de pépins en fait des fruits de bouche par excellence. La plus répandue des oranges semble être la gironde Washington Navel au fruit parfumé et bien coloré qui est à l'origine de la précoce Naveline et de la tardive Navel Late. Les oranges « blondes » (Shamouti, Salustiana, Valencia Late) ne possèdent ni ombilic ni pépins. Très riches en jus, elles sont souvent consommées pressées. Les oranges sanguines (telle la réputée Maltaise) offrent une chair colorée de rouge au jus acidulé et abondant.

Valencia Late : les oranges à jus les plus appréciées mondialement. Cette orange a probablement été introduite d'Asie en Europe par les Portugais. Le Portugal était en 1850, avec l'île de Malte, le principal producteur d'oranges en Europe. En 1870, elle fut introduite en Floride (où elle est aujourd'hui encore très importante) à partir de la province de Valence, en Espagne.
La Valencia Late est une orange de taille moyenne, à la peau fine, de belle couleur et de grande teneur en jus (appelée richesse) et parfois avec un léger accent acide agréable.
En Espagne, la Valencia Late est mûre à partir de mars, son arôme est à son apogée entre avril et fin juillet. On peut, en outre, trouver en Europe des oranges Valencia Late en provenance de l'Afrique du Sud et des pays limitrophes.
La part de jus de la Valencia Late est d'environ 55%. Sa teneur en fructose s'élève à environ 11 Brix pour une teneur en acides de fruits d'environ 0,95 pourcent.

Salustiana : la plus riche en jus et sans pépins. Elle est née en 1950 d'une mutation naturelle des anciennes Blancas communes d'Enova (Valence). Son apparence est ronde, légèrement aplatie, elle mûrit en Espagne à partir de décembre et trouve sa maturité optimale à partir de fin janvier jusqu'en avril. La pulpe du fruit est douce et sans pépin. La saveur est fine et douce. En général, deux oranges suffisent à remplir un verre. La part de jus de la Salustiana s'élève à environ 60 %, la teneur en fructose à 12 Brix, l'acide à 0,92 %.

Oranges Navels : elles se caractérisent généralement par une petite excroissance secondaire intégrée à la manière d'un nombril sur la partie supérieure du fruit. Les oranges Navels sont adaptées pour le mieux au climat méditerranéen dans lequel elles atteignent une très belle coloration intérieure et extérieure ainsi qu'une qualité de goût excellente. Les fruits mûrissent très tôt et sont commercialement sans pépins. Ils sont connus pour leur taille, leur texture croquante, leur saveur excellente et pour la facilité avec laquelle ils sont pelés et partagés. Les oranges Navels doivent de préférence être consommées fraîches. Si l'on en fait du jus, un goût amer se développe rapidement, la plupart du temps. Il donne au jus un goût déplaisant si celui-ci n'est pas consommé rapidement.

Navel Late : c’est la plus noble de toutes les oranges, un excellent fruit de bouche. Elle est née d'une mutation spontanée de la Washington Navel et fut découverte en 1948 à Vinaros (Castellón). Cette variété fut introduite enfin dans le commerce en 1957. Elle fut cependant rarement exportée au début, étant très appréciée dans son propre pays et en raison de son prix élevé. Sa grande part de jus, sa pulpe fine et sa grande richesse en fructose ont fait élire ce fruit reine de toutes les oranges. Les fruits sont normalement de taille moyenne et sont plus difficiles à peler que les oranges Navels. La Navel Late mûrit à la mi-février et sa saveur est à son apogée entre les premières semaines de mars et la mi-mai. Sa richesse en jus s'élève à 55 %, sa teneur en fructose 17 Brix (!), l'acide à environ 0,7 %.

Oranges sanguines

Les oranges sanguines comprennent un colorant bleu, l'anthocyanine, dissout dans le jus. Ce colorant se développe uniquement lorsque la température baisse à moins de 13 degrés pendant quelques heures. Sont comptées parmi les oranges sanguines entre autres, la Moro, totalement sanguine, qui mûrit pour le mieux en Sicile et la Taroco, une semi sanguine et l'une des oranges sanguines les plus fines.

Oranges amères

Les oranges amères ou encore bigarades sont presque exclusivement utilisées pour la production de marmelade, pour relever des mets ou pour la production d'huile essentielle d'orange.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top