Hypertension artérielle : le mode de vie plus important que l’âge

Par Julien Hernandez Publié le 18/11/2018 Mis à jour le 20/11/2018
Actualité

Le mode de vie occidental serait une des causes majeures de l’hypertension, tandis que l’âge n'aurait en réalité que peu d'impact dans son apparition. 

Pourquoi c’est important 

L’hypertension artérielle est considérée comme un facteur de risque cardiovasculaire. Elle est qualifiée de trop élevée lorsque la pression systolique (prise au moment de la contraction du coeur) est supérieure à 140 millimètres de mercure (mm Hg) tandis que la tension diastolique (phase de relâchement) dépasse 90 mm Hg. Les causes de l’hypertension artérielle sont nombreuses et variées : régime alimentaire, sédentarité, génétique, troubles du sommeil, consommation d’alcool et de tabac, stress,  etc. Mais il est admis qu'en vieillissant la tension artérielle augmente, presque "naturellement".

Cependant, récemment, une étude a remis en question l’impact du vieillissement sur celle-ci. 

L’étude 

Pour leurs expérience, les scientifiques ont recruté 155 personnes issues de deux groupes ethniques amérindiens similaires âgées de 1 à 60 ans : 72 Yanomami (une peuplade encore préservée du mode de vie occidental) et 83 Yekwana (une population voisine exposée au mode de vie occidental et à l’alimentation hyperindustrialisée). Après avoir mesuré la pression artérielle de tous les patients, les investigateurs ont réalisé des courbes statistiques pour observer la relation entre l’âge des individus et leur pression artérielle.

Les chercheurs se sont rendu compte que les seuls Yekwana avaient une pression artérielle qui augmentait au cours du temps. Celle des Yanomami restait au contraire stable ou déclinait même parfois avec l’âge. Les auteurs affirment que ces résultats sont une preuve que le mode de vie joue un rôle prépondérant dans l'apparition de l'hypertension artérielle.

En pratique 

En dehors de la médication actuelle, il existe différentes stratégies efficaces (souvent plus que les médicaments et en tout cas sans effet secondaire) pour agir contre une hausse « dangereuse » de la pression artérielle comme modifier son régime alimentaire (réduire les apports en sel, manger plus de légumes, favoriser les glucides à index glycémique bas, etc.), augmenter son activité physique, arrêter la cigarette, améliorer la qualité de son sommeil, etc. Se supplémenter en Co-enzyme Q10 pourrait également être bénéfique. 

Néanmoins, il faut aussi savoir que les normes de la pression artérielle font encore l'objet de plusieurs controverses (1, 2).

Lire aussi : 8 traitements naturels de l’hypertension validés par la science (abonnés)Sélénium et CoQ10 : un duo gagnant pour le cœur (et pour longtemps)

Références : 

(1) Les va-et-vient de l’histoire de l’hypertension artérielle, Joël Ménard. 

(2) Seuils et cibles de pression artérielle : Chiffres sous influences. Nicolas Postel-Vinay, Unité d’hypertension artérielle

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top