Les atouts santé des noix de cajou et des noix de pécan

Par Lanutrition.fr Publié le 05/08/2010 Mis à jour le 21/11/2017

Quelles sont les vertus santé des noix de cajou et de pécan ?

 

Un complément nutritif de qualité

 

Les noix de cajou et de pécan constituent un complément alimentaire hautement énergétique (180 à 210 kcalories pour une portion de 30 g), et d'excellente qualité nutritionnelle : elles sont de bonnes sources de minéraux et d'oligo-éléments (en particulier de potassium, de magnésium et de fer), ainsi que de vitamines du groupe B et de vitamine E.

Ainsi, avec seulement 30 g de noix de cajou ou de noix de pécan, on couvre 13 à 25 % l'AJR (Apport Journalier Recommandé) pour le magnésium, 15 à 20 % de l'AJR pour la vitamine B1, et 3 à 5 % de l'AJR pour les vitamines B2 et B3.

Leurs protéines (3 à 5 g pour une portion de 30 g de noix de cajou ou de noix de pécan ; AJR = 60 à 81 g) contribuent également à équilibrer l'apport quotidien : on recommande en effet de renforcer la proportion des protéines végétales dans l'ensemble de l'alimentation.

 

Une composition bénéfique

 

La noix de cajou et la noix de pécan, comme l'ensemble des fruits oléagineux, peuvent être considérés comme des facteurs de protection cardio-vasculaire. C'est d'ailleurs ce que montrent différentes études - Fraser 1992 ; Spiller 1992 ; Durlach 1993 - portant sur les noix et fruits oléagineux regroupés, dans le monde anglo-saxon, sous l'appellation "nuts".

Cet effet protecteur semble dû en premier lieu à la nature de leurs lipides : la noix de cajou et la noix de pécan renferment un pourcentage important d'acides gras monoinsaturés (plus de 60 % des acides gras totaux). Ces acides gras (et notamment l'acide oléique) sont capables d'abaisser le "mauvais" cholestérol sanguin, tout en préservant le "bon" cholestérol. Les acides gras polyinsaturés essentiels (acide linoléique et acide linolénique) sont également présents à des taux non négligeables : 17 % du total des acides gras dans la noix de cajou, et 25 % dans la noix de pécan. Ils agissent de façon positive sur les plaquettes sanguines, et favorisent la fluidité du sang.

Autre constituant pouvant être responsable des effets bénéfiques de ces fruits oléagineux : le magnésium. On sait qu'une déficience en magnésium constitue un facteur de risque cardio-vasculaire (du fait notamment d'une susceptibilité accrue des cellules aux peroxydations). Or, la noix de cajou et la noix de pécan sont très bien pourvus en magnésium : leur densité en cet oligo-élément (teneur pour 100 kcalories) atteint 47 mg pour la noix de cajou, et 20 mg pour la noix de pécan. Et leur magnésium est particulièrement bien assimilé par l'organisme.

Enfin, le contenu de ces fruits oléagineux en fibres (et notamment en fibres solubles) participe aussi probablement à cette action favorable pour la santé cardio-vasculaire.

A découvrir également

Back to top