Cette vitamine aide à combattre les infections

Par Lanutrition.fr Publié le 18/03/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

La vitamine A affame les bactéries en les privant de cholestérol cellulaire.

On sait depuis longtemps que le vitamine A joue un rôle dans la lutte contre les infections. En effet, le taux de vitamine A baisse lors d'une infection virale ou bactérienne. Mais un article paru récemment dans Journal of Immunology suggère que la vitamine A aide à combattre l’infection selon un processus encore jamais décrit : elle diminue la teneur en cholestérol intracellulaire, un cholestérol qui sert de nourriture à la bactérie. 

Consulter notre dossier sur la vitamine A

Des chercheurs de l’université de Californie (Los Angeles) ont voulu comparer le rôle des vitamines A et D pour combattre la tuberculose. La tuberculose est une infection bactérienne due au bacille de Koch. L’apparition de souches résistantes aux antibiotiques complique le traitement de cette maladie très contagieuse. C’est pourquoi les médecins souhaitent trouver de nouvelles approches pour enrayer l’épidémie. Rare en France, la tuberculose reste un problème majeur de santé publique dans le monde, causant plus d’un million de décès par an selon l’OMS. 

Au laboratoire, les chercheurs ont utilisé des cellules immunitaires humaines (les monocytes) pour savoir si les formes actives de la vitamine A et de la vitamine D, respectivement l’acide rétinoïque et la 1,25-dihydroxyvitamine D3, agissaient de la même manière. Ce n’était pas le cas : les activités antimicrobiennes liées à ces deux vitamines sont bien différentes. En effet, la vitamine D a besoin du peptide cathélicidine pour son activité antimicrobienne, contrairement à la vitamine A qui agirait sur la quantité de cholestérol cellulaire.

Lire : Une supplémentation en vitamine D prévient la tuberculose

Le cholestérol est un nutriment utilisé par les bactéries et conservé dans les lysosomes, des compartiments cellulaires qui jouent un rôle pour combattre les infections. Si le lysosome est plein de cholestérol, il sert à alimenter la bactérie au lieu de la détruire. Mais si la cellule se débarrasse du cholestérol des lysosomes, ceux-ci peuvent jouer leur rôle et tuer les bactéries. C’est ainsi que le cholestérol intracellulaire participerait à la réponse immunitaire innée, comme le souligne Philip Liu, l’un des auteurs de ces travaux : « Si nous pouvons réduire la quantité de cholestérol dans une cellule infectée par la tuberculose, nous pourrions être capables d’aider le système immunitaire à mieux répondre à l’infection ». 

Ce mécanisme de défense nécessite l’activation d’un gène, appelé NPC2 : la vitamine A induit l’expression de NPC2 qui favorise l’élimination du cholestérol par la cellule. Une fois activés, les lysosomes fusionnent  dans la partie de la cellule contenant la bactérie et ils déversent leur matériel antimicrobien qui tue la bactérie. Des expériences au laboratoire ont montré que si une cellule était stimulée par la vitamine A, elle ne pouvait combattre le bacille tuberculeux que si elle exprimait le gène NPC2. Pour Elliot Kim, également auteur de l’article, l’implication de ce gène est un élément tout à fait nouveau : « Nous étions très surpris que ce gène particulier soit impliqué, puisqu’il a été traditionnellement associé au transport du cholestérol et non à la réponse immunitaire. »

D'autres travaux sont nécessaires mais une complémentation en vitamine A pourrait aider à combattre la tuberculose et d’autres infections.

Pour aller plus loin, lire Le guide pratique des compléments alimentaires

Source

M. Wheelwright, E. W. Kim, M. S. Inkeles, A. De Leon, M. Pellegrini, S. R. Krutzik, P. T. Liu. All-Trans Retinoic Acid-Triggered Antimicrobial Activity against Mycobacterium tuberculosis Is Dependent on NPC2. The Journal of Immunology, 2014; 192 (5): 2280 DOI: 10.4049/jimmunol.1301686

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top