Médecins et patients ignorent trop souvent qu’on peut guérir du diabète

Par Thierry Souccar Publié le 22/09/2017 Mis à jour le 14/12/2017
Actualité

Le diabète de type 2 peut être inversé, mais trop de malades, et leurs médecins, l'ignorent encore.

L'émission Enquête de santé du 13 décembre 2017 sur France 5 a présenté à une heure de grande écoute une information que LaNutrition avait communiquée dès 2011 à ses internautes : le diabète n’est pas irréversible, mais trop souvent médecins et patients ne le savent pas. Les études, comme celles conduites à l’université de Newcastle, montrent qu’une simple perte de poids peut souvent venir à bout de la maladie. C'est l'expérience qu'en ont fait de nombreux malades, dont le Québecois Normand Mousseau.

Normand Mousseau : "La peur des complications du diabète m'a motivé pour guérir."

Ce que dit la recherche

Selon un rapport publié dans le BMJ, la perte de poids devrait être de 15 kg environ, sur la base du poids moyen des patients. Les auteurs de cette étude (université de Glasgow) demandent que médecins et patients soient informés du fait que le diabète n’est pas incurable, contrairement à ce qui est enseigné dans les études médicales, et ce qui est annoncé aux patients.

Lire : Diabète, oui on peut en guérir

Le diabète de type 2 affecte actuellement 3 millions de personnes en France, soit un peu moins de 5% de la population. Il est en forte augmentation depuis plusieurs décennies. Le traitement du diabète et de ses complications mobiliserait environ 10% du budget de la sécurité sociale.

Selon le professeur Mike Lean (Glasgow), 488 médicaments différents sont actuellement commercialisés et prescrits dans le monde entier pour traiter le diabète de type 2 par l’abaissement de la glycémie. « Ces médicaments ne traitent pas le processus de la maladie et donc n’améliorent pas les patients », dit-il. Les études montrent que le seul abaissement de la glycémie par les médicaments ne prévient pas les complications. De nombreux médecins pensent que c’est au contraire la résistance à l’insuline qu’il faut normaliser, ce qui ne peut être fait qu’en changeant de mode de vie (voir plus loin).

"Non seulement on peut éviter le diabète de type 2 en ne prenant pas de poids, dit le Pr Lean, mais en intervenant tôt après le début de la maladie - au cours des cinq premières années environ - vous avez de grandes chances de ne plus être diabétique."

Des millions de personnes pourraient voir leur vie changer si on leur disait que la maladie n’est pas incurable, et si on leur expliquait comment se débarrasser de leur diabète. Mais beaucoup des conseils nutritionnels donnés traditionnellement aux diabétiques échouent à enrayer la progression de la maladie. 

Lire : Des diabétiques britanniques rejettent les conseils officiels

En pratique

LaNutrition a été, dès 2011, le premier site francophone à rendre compte des études montrant que le diabète peut souvent (mais pas dans tous les cas) être inversé, en suivant notamment le protocole hypocalorique de Newcastle. Celui-ci est explicité par Normand Mousseau dans son livre. On peut aussi inverser un diabète en adoptant un régime végétarien strict ou en suivant un régime pauvre en glucides, voire un régime de type paléo. Le concours d’un diététicien peut être nécessaire. Il y a plus de chance de succès si le diabète est d'apparition récente. Parallèlement, pour mettre toutes les chances de son côté, un programme d'exercice physique avec de la musculation est recommandé.

"Comment j'ai vaincu le diabète sans médicaments - Le protocole de Newcastle", par Normand Mousseau

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top