Stop-postillons.fr : un site pour favoriser le port du masque fait maison, avec des tutoriels

Par Sarah Amiri Publié le 06/04/2020 Mis à jour le 06/04/2020
Actualité

« Mon écran te protège, ton écran me protège… », telle est la devise de ces médecins qui militent pour le port généralisé d’un masque, même de fortune. Entretien avec le Dr Jonathan Favre.

Stop-postillons.fr est un site créé par quatre médecins qui soutiennent le port du masque généralisé. Il regroupe de nombreux tutoriels pour fabriquer son propre masque, des conseils pour bien l’utiliser, et des outils pour le promouvoir à votre échelle.

Lanutrition.fr : pourquoi avoir créé ce site ?

Dr Jonathan Favre : Nous l’avons créé pour participer à la lutte contre l’épidémie de COVID-19 afin d’essayer de promouvoir ce que l’on pense être la sixième mesure barrière : le port du masque généralisé.

En effet, cela semble être un des outils qui a permis à de nombreux pays d’enrayer l’épidémie. Mais c’est aussi parce qu’il commençait à y avoir des tutoriels « de masques maison » un peu partout sur Internet sans forcément qu’il ait de cohérence. Il manquait un outil pour essayer de tout centraliser et d’avoir un regard un peu médical pour valider l’information.

Lire notre dossier complet : Les bons gestes face au coronavirus

Les pouvoirs publics ont-ils eu tort de ne pas avoir encouragé le port du masque par le public ?

La pénurie de masques est un problème réel. En France, le discours politique pour masquer ce manque est de dire que le port de masque est inutile, car l’État ne peut pas en mettre à disposition à toute la population, faute d’anticipation d’une telle situation. Il valait mieux tenir un discours de vérité, celui actuellement tenu par Donald Trump et par le maire de New York, à savoir que le pays ne possédant pas assez de masques pour toute la population, ils sont réservés au personnel soignant. Il ne faut pas nier leur utilité et au contraire préconiser à la population de porter des masques faits maison, « des écrans anti-postillons » comme on les a appelés sur notre site.

Pensez-vous que cette mesure va devenir obligatoire comme le recommande l’Académie de médecine ?

Je pense plutôt que cela va devenir une recommandation plutôt qu’une obligation. En revanche, on espère assister à un mouvement qui ira vers la recommandation notamment pour la période de déconfinement qui a priori devrait être progressive pour éviter un rebond des réinfections. Cela permettrait d’ajouter une mesure barrière en plus. Ce sera l’occasion de lancer une nouvelle séquence politique et de changer de discours à l’occasion de ce déconfinement, qui sera peut-être associé à la réalisation de tests massifs.

Le fait de porter un masque ne risque-t-il pas de donner la fausse impression d'être complètement protégé et d’amener à négliger les autres mesures d’hygiène et de distanciation sociale ?

C’est effectivement l’argument qui a été présenté d’un point de vue politique initialement sauf que ce n’est pas ce qui s’est passé dans les autres pays. On a bien vu que les pays où on a tout de suite réussi à casser les courbes épidémiques, ce qui n’a pas été le cas en Europe, sont des pays qui ont associé le port du masque de manière généralisé aux mesures barrières que l’on a actuellement en France. Le port du masque, en plus d’avoir un effet barrière pour éviter la propagation des microgouttes dans l’environnement, a aussi l’effet d’éviter que les gens ne touchent leur visage et on sait que la contamination par le coronavirus se fait surtout par les mains.

Par quelles mesures accompagner l’encouragement à porter un masque ?

Il faut éduquer la population à la bonne manière de porter le masque, ce qu’on tâche de faire sur notre site : comment le mettre, comment l’enlever, comment le désinfecter. À partir du moment où on apprend aux gens comment faire les choses, je pense qu’il faut leur faire confiance.

L’argument selon lequel le masque ne sert à rien s’il est mal porté ne me semble pas valable dans une optique de prévention des risques. Il paraît plus compliqué de remplir une attestation et de savoir comment l’utiliser !

Quels sont les meilleurs tutoriels pour fabriquer un masque ? 

Nous avons catégorisé les tutoriels par « niveau de difficulté », c’est-à-dire que le tutoriel dépendra du matériel que vous avez à la maison. Les tutos vont du simple masque en papier anti-projection pour protéger les autres mais sans se protéger, aux masques cousus avec une interface, notamment un filtre d’aspirateur par exemple qui sera protecteur pour les autres, mais également pour soi, et enfin le masque conçu par le CHU de Lille dont le patron n’est pas rendu public mais qui est donné via la cellule anti-coronavirus de l’hôpital ou via l’initiative les masques en or.

À lire aussi : Coronavirus : les masques maison sont-ils efficaces ?

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top