La poire en pratique

Par Lanutrition.fr Publié le 09/08/2010 Mis à jour le 21/11/2017
Choisir ses aliments

Comment choisir, conserver et cuisiner les poires ?

Bien choisir ses poires

La peau de la poire doit être lisse et bien tendue, sans trace de choc ou de meurtrissure. Le pédoncule doit être présent et bien attaché.

Les poires peuvent continuer à mûrir après la récolte, lorsqu'elles sont placées à température ambiante. D'où l'intérêt de les acheter à différents stades de maturation, pour pouvoir les consommer au fur et à mesure des besoins. Les poires d'été sont en général cueillies à maturité et doivent donc être consommées rapidement. Une poire d’hiver en revanche sera ferme et continuera sa maturation après achat.

Comment les conserver ?

Selon les variétés et le stade de maturité, la poire se conserve de quelques jours à quelques semaines à température ambiante. Si vous l’achetez mûre, consommez-la dans les 2 à 3 jours (et placez-la au frais s'il fait encore chaud dehors). Si elle n’est pas encore bien mûre, attendez la fin de son affinage pour la consommer.

Comment les accommoder ?

Pour les jeunes enfants, choisir des poires à chair fine, les servir épluchées, et éventuellement mixées (après les avoir légèrement citronnées, pour éviter qu'elles noircissent). On obtient ainsi une délicieuse compote "au naturel", dans laquelle la valeur nutritionnelle du fruit est parfaitement préservée.

La poire se mange le plus souvent entière ou épluchée et découpée en quartier et épépinée. Cultivées sur un terrain mal adapté, ou ayant souffert de la sécheresse, certaines poires d'hiver comme les Passe-Crassane  peuvent devenir "pierreuses". Il se forme en effet au centre de la poire de petits grains extrêmement durs, ou sclérites, qu'il faut retirer pour consommer le fruit.

La poire se cuit rapidement. 8 minutes à la casserole suffisent à la rendre fondante et il faut 10-20 minutes pour obtenir une compote. Comptez 20-30 minutes pour une cuisson au four.

La poire se cuisine aussi bien en sucré qu’en salé. Dégustez-la en entrée, en salade, au dessert, en passant par le fromage !

  • En salade avec d’autres légumes, elle apporte une touche de fraîcheur et d’acidité. Associez-la à la betterave ou du chou rouge par exemple !
  • Rôtie, elle adoucit une viande ;
  • Pochée, elle se marie à différents arômes comme la vanille, des zestes de citron ou d'orange, ou à des épices (cannelle, cardamome, badiane, gingembre, etc.).
  • En tarte ou en gâteau, elle s’accommode bien de fruits secs : noisettes, noix, amandes en poudre, etc.

2 idées de recettes

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top