Les Français grignotent moins

Par Lanutrition.fr Publié le 28/01/2010 Mis à jour le 18/04/2017
Article
Les Français font trois repas par jour et grignotent moins selon l'Institut national de prévention et d'Éducation pour la santé (Inpes) qui passe au crible, depuis douze ans, le contenu de l'assiette des Français.

87 % des Français continuent d’organiser leur alimentation autour de trois repas par jour. Cette tendance est en légère baisse par rapport à 2002 et l’on observe chez les 18-75 ans une très légère augmentation des personnes sautant le déjeuner ou le dîner. Telles sont les conclusions du Baromètre santé nutrition 2008 rendu public le mardi 26 janvier 2010 par l’Inpes. Cette enquête a été réalisée auprès de 4714 personnes âgées de 12 à 75 ans, interrogées par téléphone.

 

Des repas simplifiés

La structure des repas s'est simplifiée depuis 2002. Les Français consomment un nombre de plats par repas moins important.

L'alimentation continue de s'organiser autour des trois repas quotidiens. Le déjeuner, pris par 94,5 % des Français, est composé de 3 plats pour 34,5 % d’entre eux ou de 2 plats pour 32,4 %. 97 % des Français prennent un dîner, composé de 2 plats pour 37,6 % d’entre eux et de 3 plats pour 31,9 %.

On observe une très légère augmentation du nombre de personnes sautant le déjeuner ou le dîner. Les 19-25 ans sont les plus nombreux à ne prennent qu’un plat ou deux au cours du dîner (70,1 %). 54,1 % des 55-64 ans préfèrent les dîners composés de trois plats (voir les graphiques).

Source: Escalon H., Bossard C., Beck F. dir. Baromètre santé nutrition 2008.

Saint-Denis, coll. Baromètres santé, 2009 : 424 p.

Source : Escalon H., Bossard C., Beck F. dir. Baromètre santé nutrition 2008.

Saint-Denis, coll. Baromètres santé, 2009 : 424 p.

Source : Escalon H., Bossard C., Beck F. dir. Baromètre santé nutrition 2008.

Saint-Denis, coll. Baromètres santé, 2009 : 424 p.

 

Moins de grignotage

Le grignotage baisse depuis 2002, passant de 8,8 % à 5,6 % en 2008. Cette tendance s'observe également chez les jeunes de 12 à 18 ans (13,3 % en 2002 contre 8,5 % en 2008).
 

Les personnes qui mangent plusieurs fois dans la matinée, dans l'après-midi ou le soir sont considérées comme « grignoteurs ». Une tendance plus souvent confessée par les femmes que les hommes et qui a lieu davantage la semaine que le weekend. La pratique du grignotage varie aussi avec l'âge : elle diminue globalement lorsque l'âge augmente. Les étudiants sont les plus nombreux à grignoter ; à l'inverse, les retraités grignotent moins que les actifs.

 

Des repas surtout pris à domicile

Majoritairement, les Français mangent à leur domicile : 92,7 % y prennent le petit-déjeuner, 65 % le déjeuner et 87,2 % le dîner.

Le domicile reste le lieu du déjeuner pour 55,9 % des personnes qui travaillent. Le pourcentage de personnes prenant leur repas hors du domicile a augmenté depuis 2002 (de 4,9 % à 7,5 % pour le petit-déjeuner, de 31 % à 35,6 % pour le déjeuner, de 10,9 % à 13,8 % pour le dîner). Plus de la moitié (54,3 %) des sujets interrogés ont mangé au moins une fois chez des amis au cours des quinze derniers jours, dont 20,7 % une fois par semaine et 8,1 % plus d’une fois par semaine.

 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top