L’huile de colza aide à contrôler la glycémie

Par Juliette Pouyat Publié le 20/06/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Un régime à faible charge glycémique, enrichi en huile de colza, améliore le contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2

Les personnes souffrant de diabète de type 2 ont un risque cardiovasculaire augmenté. L’acide alpha-linolénique oméga-3, les acides gras mono-insaturés et les régimes à faible charge glycémique ont montré indépendamment des effets bénéfiques sur le risque de maladies cardiovasculaires, notamment chez les personnes à risque élevé.

Par exemple, la célèbre étude de Lyon, conduite par les Drs Renaud et de Lorgeril a montré, chez des patients cardiaques qu'un régime de type méditerranéen enrichi en acide alpha-linoléique du colza est extrêmement bénéfique sur le risque cardiovasculaire.

Lire un extrait du livre du Dr de Lorgeril, Prévenir l'infarctus et l'AVC 

Mais qu’en-est-il de l’effet combiné des trois sur le contrôle de la glycémie et les risques cardiovasculaires chez les diabétiques de type 2 ?

C’est la question à laquelle des chercheurs canadiens ont tenté de répondre. Leurs résultats publiés dans Diabetes Care révèlent qu’un régime à faible charge glycémique et enrichi en acide alpha-linolénique et acides gras mono-insaturés –sous forme d’huile de colza (canola, dans ce pays)- diminue le taux de sucre dans le sang ainsi que le risque cardiovasculaire.

Lire : les complications du diabète

Le canola est en Amérique du Nord, la variété issue du colza, à faible teneur en acide érucique. Il correspond à notre huile de colza en Europe. L’huile de colza contient environ 9 % d’acide alpha-linolénique et 63% d’acides gras mono-insaturés. L'acide alpha-linolénique est le chef de file de la famille des acides gras oméga-3.

Un régime à faible charge glycémique est de son côté associé à une diminution de l’incidence du diabète et à un risque cardiovasculaire réduit.

Lire : nouvelles preuves de l'efficacité des glucides à IG bas contre le diabète

Dans cette étude d’intervention, les chercheurs ont testé l’effet combiné d’un régime alimentaire à faible charge glycémique, de l’acide alpha-linolénique et des acides gras mono-insaturés sur le contrôle de la glycémie et les risques cardiovasculaires.

Pour cela, 141 participants avec un diabète de type 2 ont suivi soit un régime à faible charge glycémique avec une supplémentation en acide alpha-linolénique et acides gras mono-insaturés sous forme de 4 tranches et demie de pain au blé entier enrichi en huile de colza (régime test), soit un régime riche en céréales complètes avec une supplémentation sous forme de 7 tranches et demie de pain au blé entier sans huile de colza (régime contrôle).

Les chercheurs ont suivi le taux d’HbA1c et le risque de maladies cardiovasculaires (estimé par le score de Framingham). L’hémoglobine glyquée HbA1c est un marqueur qui permet de contrôler le diabète. Elle correspond à l’hémoglobine liée avec le glucose. Plus il y a de sucre dans le sang, plus il y a d’hémoglobine « glyquée ». Au début de l’étude, les participants ont entre 6,5% et 8,5% d’HbA1c.

Les résultats montrent que les personnes ayant suivi le régime test enrichi en huile de colza ont une diminution de la proportion d’hémoglobine glyquée plus importante que ceux ayant suivi le régime de contrôle (- 0,47% en unités absolues contre – 0,31% respectivement). Ce bénéfice est d’autant plus important chez les personnes ayant une pression artérielle systolique plus élevée (-0,62%). De la même façon, les deux groupes ont un risque cardiovasculaire diminué mais cette diminution est plus importante pour ceux ayant suivi le régime test (enrichi en huile de colza et à faible charge glycémique).

Les auteurs concluent que diminuer la charge glycémique en augmentant la quantité d’acide alpha-linolénique et d’acides gras mono-insaturés grâce à l’huile de colza est un bon moyen de contrôler la glycémie et représente un bénéfice encore plus important pour les patients avec un risque plus élevé de complications liées au diabète.

Lire : diabète et prédiabète, un régime très pauvre en glucides serait très efficace

Source

Jenkins DJ, Kendall CW, Vuksan V, Faulkner D, Augustin LS, Mitchell S, Ireland C, Srichaikul K, Mirrahimi A, Chiavaroli L, Blanco Mejia S, Nishi S, Sahye-Pudaruth S, Patel D, Bashyam B, Vidgen E5, de Souza RJ, Sievenpiper JL, Coveney J, Josse RG, Leiter LA. Effect of Lowering the Glycemic Load With Canola Oil on Glycemic Control and Cardiovascular Risk Factors: A Randomized Controlled Trial. Diabetes Care. 2014 Jun 14. pii: DC_132990.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top