La fraise en pratique

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 25/03/2009 Mis à jour le 04/07/2017
Choisir ses aliments

Comment choisir, cuisiner et conserver les fraises pour en retirer le maximum de bénéfices santé ?

Comment choisir les fraises ?

En vrac à la fin du marché pour les confitures

Pour les confitures, optez pour des fruits en vrac à la fin du marché ou allez les chercher dans les cueillettes, bien sucrées, donc idéales.

Colorées, lisses et brillantes, au parfum agréable

Prendre les fraises en barquettes ou en cagettes, bien rangées. Elles doivent être très colorées, lisses et brillantes, puis sentir bon. Si la taille des fraises et l’intensité de leur couleur n’ont pas d’importance, il s’agit de rechercher des fruits à l’épiderme brillant, coloré uniformément, avec une collerette et un pédoncule bien verts. Ne pas hésiter à se laisser mener par le bout du nez : choisir les fraises à leur parfum. L’emballage dans des barquettes en plastique transparent permet d’observer et d’humer les fruits et les protège des chocs.

Quand consommer des fraises ?

Un dessert ou une collation légère

Fruit rafraîchissant par excellence, grâce à sa richesse en eau, et à son bon équilibre glucides/acides organiques, la fraise présente, de plus, la particularité d’être fort peu énergétique : 52 kcalories pour une portion de 150 g, c’est très raisonnable pour un dessert ou une collation légère.

Pour les personnes anémiées, les convalescents, les personnes âgées.

La fraise fournit une excellente ration en vitamine C, en calcium et en fer, ce qui en fait un aliment recherché par les personnes anémiées, les convalescents, les personnes âgées.

Parmi les vitamines, la plus caractéristique et la plus intéressante est incontestablement la vitamine C. Avec des extrêmes qui se situent entre 40 et 90 mg, la fraise se situe parmi les fruits les plus riches en cette vitamine : 150 g de fraises contiennent plus de vitamines qu’une orange. Il suffit d’une portion de 150 g (ce qu’on consomme habituellement) pour couvrir largement l'apport quotidien conseillé en vitamine C (80 mg pour l’adulte).

La densité minérale de la fraise (apport en minéraux pour 100 kcalories) s'avère, très intéressante, notamment pour le magnésium (34 mg/100 kcalories), le calcium (57 mg/100 kcalories) et le fer (1,14 mg/100 kcalories). L’apport en minéraux est donc modéré dans la fraise, mais diversifié et bien équilibré. Comme dans la plupart des végétaux frais, le potassium domine. A noter aussi, une teneur en fer associé à du cuivre ou du zinc qui facilitent sa bonne assimilation. Enfin, le magnésium est également présent. On note aussi des traces d’éléments plus rares et utiles à l’équilibre nutritionnel, comme le bore, le fluor, le cobalt, le molybdène, le sélénium…

Pour les digestions difficiles

La fraise est un fruit facile à digérer. Très riche en eau, elle renferme peu de cellulose, sucre ou matières grasses. Cette valeur nutritive réduite fait qu'elle est conseillée aux personnes suivant un régime amaigrissant. Les fibres de la fraise dépassent un taux de 2%, ce qui est une teneur assez élevée pour un fruit. Il s’agit à la fois de fibres tendres, en majorité des pectines, et des fibres plus coriaces, notamment la lignine, constituant essentiel des akènes.

Comment consommer les fraises ?

Salade de fraise et de mangue

Bonne complémentarité de ces deux fruits. La fraise apporte vitamine C et fibres, la mangue, carotènes protecteurs et un petit « plus » en glucides. Quelques feuilles de menthe fraîche améliorent encore la concentration en micro-constituants protecteurs.

En jus pour une stimulation gastrique

Le jus de fraises est alcanisant et diurétique. Les acides organiques et sels de potassium que renferme le fruit stimulent les sécrétions gastriques.

D'autres idées :

Comment conserver les fraises ?

A déguster aussitôt achetées

Elles ne supportent ni la congélation ni la chaleur. Elles se conservent 2 ou 3 jours (maximum), toujours emballées dans leur barquette perforée, disposée dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ne les lavez pas avant, mais seulement au moment de les consommer, et équeutez-les après les avoir lavées (sinon elles se gorgent d'eau). Pour que leur parfum s’exhale mieux, n’oubliez pas de les sortir du réfrigérateur au moins 20 min avant de les déguster.

La congélation déconseillée

Si vous en avez acheté plus que vous ne pouvez en manger, préférez la confection de confitures, de coulis ou de glaces, à la congélation qui est déconseillée.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top