Cancer du sein : privilégiez les fruits et légumes et évitez les aliments inflammatoires

Par Collectif LaNutrition.fr - Journalistes scientifiques et diététiciennes Publié le 12/09/2011 Mis à jour le 09/06/2021
Actualité

Pour réduire le risque de cancer du sein, une alimentation de type méditerranéen riche en fruits et légumes et faiblement inflammatoire est bénéfique. 

Pourquoi c’est important

L’alimentation joue un rôle important dans la prévention de nombreux cancers, et notamment celle du cancer du sein. Par exemple, l’alimentation méditerranéenne permet de réduire le risque de cancer du sein en agissant sur le microbiote spécifique des glandes mammaires. Un essai clinique a également montré que les femmes qui suivent un régime méditerranéen et consomment de l’huile d’olive ont un risque plus faible de cancer du sein que celles qui ont suivi un régime pauvre en graisses.

Les choix alimentaires sont également primordiaux après un diagnostic et pendant les traitements. Manger sainement peut également favoriser la perte de poids, ce qui permet de réduire le risque de cancer du sein. Selon les études, une alimentation riche en fruits et légumes et faiblement inflammatoire serait un bon moyen de prévenir ce type de cancer.

Ce que disent les études

Une étude dont les résultats ont été présentés en juin 2021 au congrès annuel de l’American Society of Nutrition rapporte que les femmes qui ont une alimentation qui favorise l’inflammation ont un risque accru de développer un cancer du sein. En effet, certains aliments tels que la viande rouge et la viande transformée, les produits sucrés et les mauvaises graisses contribuent à l’inflammation chronique, qui est elle-même impliquée dans de nombreuses pathologies.

Les chercheurs ont analysé les données concernant l’alimentation de plus de 318 000 femmes. Pour chacune d’entre elles, ils ont attribué un score évaluant le « potentiel inflammatoire » de leur alimentation.

Sur une période de 15 ans, 13 200 femmes ont reçu un diagnostic de cancer du sein. Les femmes qui avaient l’alimentation la plus inflammatoire présentaient 12% de risque en plus d’être touchées par la maladie que les femmes ayant l’alimentation la moins inflammatoire. L’association était encore plus forte chez les femmes ayant développé la maladie avant la ménopause.

Dans une étude antérieure, les chercheurs du Simmons College, à Boston, avaient mis en évidence que les femmes ménopausées adeptes des fruits, légumes et autres végétaux étaient moins exposées que les autres au cancer du sein à récepteurs d’œstrogène négatifs (ER-), un type de cancer du sein qui représente environ un quart des cas. Leurs résultats, publiés dans la revue American Journal of Epidemiology, indiquent  que chez les femmes qui ont une alimentation de type DASH (visant à réduire l’hypertension), le risque de cancer du sein ER- est réduit de 20 %. Par ailleurs, ce risque est réduit de 19 % chez les femmes qui consomment beaucoup de végétaux et peu de glucides raffinés.

En pratique

Pour lutter contre l’inflammation, il est préférable de privilégier les légumes, les fruits, les légumineuses, les céréales complètes et les « bonnes » graisses, comme les oméga-3 qui ont des propriétés anti-inflammatoires. Ces recommandations se rapprochent du régime méditerranéen qui est également pauvre en viande rouge et en aliments transformés qui sont des aliments pro-inflammatoires et qui doivent donc être évités. Une alimentation saine a un impact sur le poids -or on sait que le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque du cancer du sein- mais de bonnes habitudes alimentaires affectent le risque de cancer du sein au-delà de leur impact sur le poids.

La pratique d’une activité régulière - 150 à 300 minutes par semaine - a également des effets bénéfiques sur le risque de cancer du sein.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur le cancer du sein et notre article (abonnés) sur les aliments qui combattent l'inflammation.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top