Les polyphénols bénéfiques pour la flore intestinale

Par Lanutrition.fr Publié le 05/08/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Les polyphénols influencent notre santé grâce à leur action sur la flore intestinale : ils favorisent la croissance de bactéries bénéfiques et inhibent des bactéries pathogènes.

Polyphénols, flavonoïdes… Ces composés bénéfiques pour la santé sont capables de modifier la flore intestinale. Des chercheurs espagnols font le point sur la question dans le Journal of Nutritional Biochemistry.

Les polyphénols alimentaires se trouvent dans les produits végétaux comme les fruits, les légumes, les céréales, le thé, le café, le chocolat ou encore le vin. Du point de vue chimique, ils représentent une large famille de molécules comprenant deux groupes : les flavonoïdes et les non-flavonoïdes. Les polyphénols ont des propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes, anti-cancer, anti-diabétiques et neuroprotectrices. C’est pourquoi une alimentation riche en polyphénols réduit le risque de maladies chroniques. Par exemple, on attribue de nombreuses vertus au chocolat, en raison des polyphénols qu’il contient. 

Lire : Chocolat, polyphénols et santé : info ou intox ?

D’après les chercheurs, polyphénols et flore intestinale s’influencent mutuellement et favorisent une bonne santé générale. En effet, la flore intestinale transforme les polyphénols lorsqu’ils arrivent dans l’intestin. 5 à 10 % des polyphénols alimentaires sont absorbés dans l’intestin grêle et les bactéries du gros intestin agissent sur les 90 à 95 % restant pour former des dérivés métaboliques. Les polyphénols et leurs dérivés qui sont absorbés au niveau de l'intestin passent par le foie, puis regagnent la circulation générale où ils sont distribués aux organes.

Or les polyphénols alimentaires ont une action sur la population microbienne. Près de 1 000 espèces peuplent la flore intestinale, mais seules certaines comme Escherichia coli, les bifidobactéries, lactobacilles, bactéroïdes, peuvent métaboliser les polyphénols. Ces espèces ne sont pas ubiquitaires : la flore intestinale varie d’un individu à un autre.

La flore intestinale nous permet de lutter contre les désordres gastro-intestinaux, favoriser la digestion, et moduler la réponse immunitaire. Il est possible de la modifier grâce aux probiotiques, des bactéries vivantes qui auraient de nombreux bénéfices pour la santé.

Consulter notre dossier sur les probiotiques

Selon des travaux récents, les polyphénols auraient des effets prébiotiques en modifiant la composition de la flore intestinale. Certains polyphénols agissent sur la membrane bactérienne et ont des activités antimicrobiennes contre des bactéries pathogènes. De même, les polyphénols du vin rouge et du thé vert inhibent un facteur de virulence majeur de la bactérie Helicobacter pilori. La consommation de polyphénols du vin rouge augmente le nombre de bactéries provenant d'autres genres (Enterococcus, Prevotella, Bacteroides, Bifidobacterium…). La quantité de bifidobactéries s'élève aussi suite à la consommation d’une boisson aux myrtilles sauvages.

Ces modifications de la flore intestinale ont des conséquences sur l’immunité et expliqueraient en partie les bénéfices des polyphénols sur la santé. Il y a globalement plus de polyphénols dans les végétaux non traités avec des pesticides, car ils constituent un moyen de défense de la plante. D'où l'intérêt de consommer bio.

Complément alimentaire de probiotiques conseillé : Probiotic- nut (D.Plantes)

Source

Cardona F, Andrés-Lacueva C, Tulipani S, Tinahones FJ, Queipo-Ortuño MI. Benefits of polyphenols on gut microbiota and implications in human health. J Nutr Biochem. 2013 Aug;24(8):1415-22.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top