Viande rouge : attention au risque de diabète !

Par Lanutrition.fr Publié le 21/06/2013 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité
Les personnes qui augmentent leur consommation de viande rouge voient leur risque de développer un diabète de type 2 augmenter.

Manger plus de viande rouge est associé à une augmentation du risque de diabète de type 2, selon un nouvel article publié en ligne dans JAMA Internal Medicine.

Le diabète correspond à un niveau trop élevé de glucose dans le sang. En France, plus de deux millions de personnes souffrent d’un diabète de type 2, caractérisé par une résistance à l’insuline. L’alimentation joue un rôle dans le développement de cette pathologie : le choix des glucides, mais aussi des lipides consommés, est important.

Consulter notre dossier sur le diabète

Cette nouvelle analyse se base sur 20 années de données provenant de trois cohortes américaines : environ 26 000 hommes de la cohorte Health Professionals Follow-up Study (1986-2006) et 122 000 femmes des cohortes Nurses‘Health Study I et II (1986-2006 et 1991-2007). Les participants ont rempli un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires tous les 4 ans. Il s'agit d'études prospectives.

Résultats : Par rapport à ceux dont la consommation de viande rouge restait constante, ceux qui augmentaient leur consommation d’une demi-portion par jour sur une période de 4 ans voyaient leur risque de diabète de type 2 s’accroître de 48 % sur les 4 années suivantes. La prise de poids était en partie responsable de cette élévation du risque.

Ces résultats suggèrent donc que limiter sa consommation de viande rouge pourrait permettre de prévenir le diabète de type 2. Ils confirment d’autres études qui ont déjà associé la consommation de viande rouge au risque de diabète.

Lire : Diabète de type 2 : limitez votre consommation de viande rouge

Comment expliquer ce phénomène ? Les auteurs évoquent la responsabilité du fer héminique, un oligo-élément  pro-oxydant qui peut favoriser le stress oxydant et endommager les tissus, en particulier les cellules bêta du pancréas qui synthétisent l'insuline. De fait, des études ont trouvé une association entre les réserves de fer élevées et le risque de diabète. Dans le cas de viande rouge "transformée" (charcuteries), la responsabilité du sel nitrité a pu être suggérée par des études récentes. Les nitrites donnent naissance à des composés toxiques, les nitrosamines, en particulier en présence de fer.  Enfin, cette étude trouve que les effets de la viande rouge sur le diabète de type-2 pourraient en partie être expliqués par une augmentation du poids corporel chez les gros consommateurs de viande américains, peut-être parce que les plats de viande sont souvent accompagnés de pommes de terre.

A Lire, le nouveau régime IG diabète, indispensable à tous ceux qui souffrent d'un diabète et à ceux dont la glycémie est un peu élevée.

Source

Pan A, Sun Q, Bernstein AM, Manson JE, Willett WC, Hu FB. Changes in Red Meat Consumption and Subsequent Risk of Type 2 Diabetes Mellitus: Three Cohorts of US Men and Women. JAMA Intern Med. 2013 Jun 17:1-8. doi: 10.1001/jamainternmed.2013.6633.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top