Chez les enfants, l’obésité augmenterait le risque d’asthme

Par Juliette Pouyat Publié le 27/11/2018 Mis à jour le 28/11/2018
Actualité

L’obésité serait en cause dans environ 25% des cas d’asthme chez les enfants selon une étude récente.

Pourquoi c’est important

L’asthme est la première maladie chronique chez les enfants et si, pour certains facteurs de risque, tels que la génétique, il est difficile de faire de la prévention, d’autres peuvent être évités. C’est le cas de l’obésité : les adultes obèses ont plus de risque de souffrir d’asthme et l’incidence de la maladie est d’ailleurs 50% plus élevée chez les personnes obèses que chez celles ayant un poids normal. Dans une nouvelle étude parue dans la revue Pediatrics, des chercheurs ont étudié l’association entre obésité et asthme chez des enfants.

Ce que dit l’étude

Dans cette étude, les chercheurs ont regroupé les données de santé de 507 496 enfants âgés de 2 à 17 ans.

Les enfants considérés comme obèses avaient un risque d’asthme augmenté de 30% par rapport aux enfants ayant un poids considéré comme « normal ». Quant aux enfants en surpoids (mais pas obèses), leur risque de souffrir d’asthme est accru de 17%. Les résultats montrent que l’obésité peut être mise en cause dans 23 à 27% des cas d’asthme. Cela signifie également que pour 10% des enfants âgés de 2 à 17 ans et souffrant d’asthme, la maladie aurait pu être évitée en prévenant le surpoids et l’obésité.

Il se pourrait que le surpoids soit à l’origine d’un développement différent des poumons et des voies respiratoires et que l’obésité provoque des modifications inflammatoires dans le corps. Par ailleurs, le fait que la perte de poids améliore l’asthme suggère également que l’obésité joue un rôle clé dans la maladie.

En pratique

Pour prévenir l’asthme, mais aussi pour maintenir un bon état de santé général, il est important de prévenir le surpoids et l’obésité chez les enfants. Cela passe par la pratique d’une activité physique régulière et par le choix d’aliments sains. Les bonnes habitudes alimentaires se prennent dès l’enfance. Apprenez-à vos enfants à limiter leur consommation de sucres (notamment en leur proposant des goûters pauvres en sucres), cuisinez pour (et avec) eux pour contrôler ce qu’ils mangent et éviter à tout prix les aliments ultra-transformés et les boissons sucrées.

Lire : Comment aider votre enfant à manger moins de sucre

Sachez également qu’en agissant dès le plus jeune âge sur certains paramètres du mode de vie, il est possible de prévenir asthme et allergies

A lire aussi : 5 conseils alimentaires pour soulager l’asthme

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top