Aimer les plats épicés : une question de personnalité

Par Lanutrition.fr Publié le 09/08/2013 Mis à jour le 10/03/2017
La personnalité influence les choix alimentaires : les personnes adeptes de nouvelles sensations apprécient plus les plats épicés.

Vous aimez manger épicé ? Alors vous êtes probablement une personne attirée par de nouvelles expériences. Selon une communication du congrès de l’Institute of Food Technology de Chicago (1), manger épicé c’est aussi une question de personnalité !

Le caractère des individus peut influencer leur alimentation. En effet, changer d’alimentation nécessite une capacité à se remettre en question et à bouleverser des habitudes alimentaires parfois acquises depuis l’enfance. Il existe aussi un lien entre personnalité et troubles alimentaires. Ainsi, en psychobiologie, les patients obèses obtiendraient des scores plus bas sur l’échelle de la détermination et plus élevés sur celle de la recherche de la nouveauté.

Des chercheurs américains ont fait passer des tests de personnalité à 184 volontaires, non-fumeurs, âgés de 18 à 45 ans. L’objectif était de savoir s’ils étaient plutôt amateurs de nouvelles sensations et enclins à prendre des risques. Par exemple, ils devaient noter leur intérêt pour une nouvelle situation, comme : « Je pense qu’il est intéressant d’être marié avec une personne provenant d’un pays étranger ». Les participants ont reçu une petite quantité de capsaïcine, le principe actif des piments, responsable de la sensation de brûlure. Ils devaient dire s’ils appréciaient un plat épicé au fur et à mesure que la concentration de capsaïcine augmentait.

Résultats : Les personnes qui étaient plus ouvertes aux expériences nouvelles étaient celles qui  continuaient d’apprécier le plat épicé le plus longtemps lorsque la quantité de capsaïcine augmentait. Les personnalités moins ouvertes aux expériences nouvelles appréciaient moins le plat lorsqu’il piquait de plus en plus.

Les mêmes chercheurs ont publié des résultats similaires en avril 2013, montrant que la personnalité influence l’attrait pour la nourriture épicée (2). D’autres facteurs entrent en jeu, comme le fait de consommer régulièrement des plats épicés, ou d'avoir été exposé à cette alimentation dans l'enfance. Mais selon John Hayes, l’un des auteurs, certaines personnes changent leurs préférences alimentaires à l’âge adulte, par exemple à l’occasion de voyages. C’est aussi le signe d’une personnalité tournée vers l’exploration !

N'oubliez pas que manger épicé favorise globalement une bonne santé car les épices sont antioxydantes, basifiantes voire, pour certaines anti-inflammatoires. Un plat épicé limite également les pics d’insuline après le repas.

Lire : Prévention santé : épicez vos plats !

 

Sources

(1) Byrnes, N. Chemesthesis, Capsicum, Szechuan: It's a Spicy World! Symposium, Institute of Food Technologists 2013, Chicago, IL.

(2) Byrnes, N. K. et Hayes, J. E. Personality factors predict spicy food liking and intake. Food Quality and Preference (2013). 28(1): 8.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top