Les atouts santé de la grenade

Par Lanutrition.fr Publié le 24/08/2010 Mis à jour le 25/10/2019
L'essentiel

La grenade (Punica granatum), originaire des zones méditerranéennes, se présente comme un fruit rond, de la grosseur d'une petite orange, et recouvert par une épaisse peau ferme et brillante, de couleur rouge sombre à maturité.

La grenade possède de multiples vertus sous toutes ses formes : fruit, écorce, huile de pépins de grenade…

Ses propriétés nutritionnelles

La saveur de la grenade, douce et légèrement acidulée, est la résultante d'un équilibre harmonieux entre deux de ses constituants : les glucides ou sucres, d'une part, et les acides organiques, d'autre part. On y trouve environ 14 g de glucides aux 100 g, constitués en proportions sensiblement égales par du fructose et du glucose. Et selon les variétés et le degré de maturation, entre 1 et 2 g d'acides organiques, essentiellement sous forme d'acide citrique, de saveur nettement acidulée (l'acide malique, de saveur moins acidulée, représente à peine 20 % du total des acides organiques).

La grenade fournit en moyenne 62 kcal pour 100 g de partie comestible, ce qui la situe au niveau de la figue fraîche ou de la mangue. Cette énergie est fournie surtout par les glucides : les protéines ne dépassent pas en moyenne 1 g aux 100 g, et les lipides 0,4 g.

Les fibres atteignent 3,5 g aux 100 g, et sont constituées presque en totalité par les fibres insolubles formant le tégument des graines.

L'apport vitaminique de la grenade est dominé par la vitamine C, qui atteint 20 mg aux 100 g (une teneur très supérieure à celle de la plupart des fruits frais). Les vitamines du groupe B sont également bien représentées, en particulier la vitamine B3 (0,3 mg), la vitamine B5 (0,6 mg) et la vitamine B6 (0,2 mg). Quant aux minéraux, assez abondants (700 mg aux 100 g), ils sont dominés par le potassium (250 mg). Phosphore, calcium et magnésium sont présents, de même que de nombreux oligo-éléments, parmi lesquels figurent à des taux non négligeables le fer, le zinc, le manganèse et le cuivre (respectivement 1 mg, 0,4 mg, 0,13 mg et 0,12 mg aux 100 g).

Ses propriétés antioxydantes

La grenade contient de nombreuses molécules antioxydantes telles que des tanins, des anthocyanes, de la vitamine C…
Les propriétés antioxydantes de la grenade seraient 2 à 3 fois supérieures à celles du vin rouge et du thé vert. Ce fruit peut être utile notamment sous forme de jus pour divers troubles où le stress oxydant est en cause (cancer, infertilité…).

Un atout contre le cancer de la prostate ?
La richesse en polyphénols de la grenade en fait un aliment protecteur intéressant contre le cancer de la prostate. Des essais cliniques ont montré une augmentation moins rapide des taux de PSA (Prostate Specific Antigen), avec une supplémentation de grenade chez des hommes atteints de cancer de la prostate. Ces effets bénéfiques seraient aussi utiles pour d’autres cancers.
À lire aussi : Thé vert, grenade, curcuma, brocoli ralentiraient la progression du cancer de la prostate

Elle serait aussi efficace pour prévenir les maladies cardiovasculaires en améliorant la circulation et la tension sanguine et le taux de lipides sanguin, en cause dans l’athérosclérose.

L’acide punique est un type d’acide linoléique conjugué, également connu sous le nom d’huile de pépins de grenade, est le principal acide gras de la grenade. Cet acide aurait des effets sur la régulation des lipides sanguins.

Ses propriétés anti-inflammatoires

Grâce à ses propriétés antioxydantes, la grenade peut aider à lutter contre l’inflammation en cause dans de nombreuses maladies chroniques (maladies cardiaques, cancer, diabète de type 2, Alzheimer, obésité…). Des études ont montré qu’elle est efficace en complément des traitements pour soulager les douleurs de l’arthrose.

Ses propriétés anti-infectieuses

Ses propriétés antibactériennes et antifongiques ont été étudiées notamment dans les troubles dentaires : maladie parodontale, gingivite, stomatite dentaire et infections bactériennes notamment contre le Candida albicans.


Référence : 
Julie Jurenka, MT. Therapeutic Applications of Pomegranate (Punica granatum L.): A Review. Alternative Medicine Review Volume 13, Number 2 2008
 

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top