Petite histoire de l’endive

Par Marie-Charlotte Rivet Bonjean Publié le 31/12/2018 Mis à jour le 31/12/2018
L'essentiel

Quand et comment les endives sont-elles arrivées dans nos assiettes ?

L’endive est la descendante d’une chicorée sauvage. Les Grecs avaient repéré, 200 ans avant notre ère, la chicorée sauvage qu’ils avaient nommée « l’amie du foie » pour ses vertus médicinales. Ils pensaient que son amertume stimulait le fonctionnement de la vésicule biliaire afin de faciliter la digestion.

Mais l’endive qu’on retrouve sur nos étals n’a commencé à être cultivée qu’en 1850 par le chef-jardinier de la société d’Horticulture belge dans le jardin botanique de Bruxelles. Et ce n’est que 30 ans plus tard que l’endive a débarqué à Paris. Certains racontent que le crieur des Halles a été pris au dépourvu sur ce légume et la nomma endive de Bruxelles, puis le nom est resté, mais sans la mention de la capitale belge.

Au XXe siècle, grâce à la sélection des plants, les jardiniers ont pu obtenir de nouvelles variétés moins amères.

C’est pendant la Seconde Guerre mondiale que l’endive a rencontré le succès dans d’autres régions que la Belgique et le nord de la France.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top