Le café préviendrait les acouphènes

Par Lanutrition.fr Publié le 19/03/2014 Mis à jour le 10/03/2017
Actualité

3 tasses de café par jour permettraient de réduire le risque de bourdonnements d’oreille.

Contrairement à ce qui était supposé, la caféine préviendrait les bourdonnements d’oreille, au lieu de les aggraver. C’est la conclusion d’une étude parue dans American Journal of Medicine qui a porté sur environ 65 000 femmes suivies sur une période de 18 ans.

Le café contient des antioxydants, du potassium, et de la caféine, qui est un stimulant pour le cerveau. La concentration de caféine varie en fonction du type de café, elle est d’environ 150 mg pour une tasse.

Lire : Le café, comment le choisir et le préparer selon sa santé

Des chercheurs de l’université de Western Ontario (Canada) et de Harvard ont étudié la relation entre la consommation de café et la fréquence des acouphènes. En effet, dans une étude datant de 2010, des patients souffrant de bourdonnements d’oreille avaient supprimé la caféine de leur alimentation et n’ont pas obtenu d’amélioration de leurs symptômes ; chez certains d'entre eux, c’était même pire. Les chercheurs se sont donc demandé si la caféine pouvait être bénéfique.

Pour cela, ils ont utilisé les données provenant de 65 085 femmes inclues dans la Nurse’s Health Study II. Ces femmes, âgées de 30 à 44 ans au début de le l’étude (1991), ne souffraient pas de bourdonnements d’oreilles au départ. Les participantes ont rempli des questionnaires sur leur mode de vie et leur santé tous les deux ans, et sur leur alimentation tous les 4 ans. Les informations sur les bourdonnements d’oreille ont été obtenus à partir des questionnaires de 2009 : les femmes devaient dire si elles avaient des symptômes quelques jours par semaine ou tous les jours.

Les bourdonnements d’oreille sont causés par des dommages nerveux dans l’oreille interne, en raison d'une exposition à de la musique forte, d'une infection de l’oreille ou même d'un rhume. Ces dommages conduisent à un courant d’impulsions anormal que le cerveau interprète comme un bruit constant. Beaucoup de personnes souffrent de bourdonnements d’oreille de manière temporaire, mais certains les subissent sur de longues périodes. Il n’existe pas de remède miracle, mais la relaxation peut aider, tout comme les diffuseurs de bruits d'ambiance la nuit, qui couvrent les acouphènes.

Résultats : au départ de l’étude, la moyenne d’âge de la cohorte était de 36,3 ans et la moyenne des apports en caféine de 242,3 mg par jour. Après 18 ans de suivi, il y a eu 5 289 cas de bourdonnements d’oreille. Les chercheurs ont observé une association inverse significative entre les apports en caféine et l’incidence des acouphènes : par rapport aux femmes dont les apports en caféine étaient inférieurs à 150 mg par jour, le risque diminuait de 15 % chez celles qui consommaient 450 à 599 mg de caféine par jour (3 ou 4 tasses) et de 21 % pour plus de 600 mg par jour (4 tasses). Le café décaféiné n’avait pas les mêmes bénéfices.

La caféine pourrait donc avoir un effet protecteur contre les bourdonnements d’oreille. Cet effet bénéfique doit être confirmé chez les hommes également.

Lire : La vérité sur le café

Source

Jordan T. Glicksman, Sharon G. Curhan, Gary C. Curhan. A prospective study of caffeine intake and risk of incident tinnitus. The American journal of medicine 10 March 2014 (Article in Press DOI: 10.1016/j.amjmed.2014.02.033)

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top