Une poignée d'amandes chaque jour éloigne le cardiologue (pour toujours ?)

Par Lanutrition.fr Publié le 07/07/2014 Mis à jour le 10/03/2017
La consommation d’amandes réduirait le risque de maladie cardiovasculaire en améliorant la santé des vaisseaux sanguins.

Manger une poignée d’amandes par jour réduirait le risque de maladie cardiovasculaire. D’après une recherche anglaise parue dans Free Radical Research, les amandes permettent de conserver des vaisseaux sanguins en bonne santé et de réduire la pression sanguine.

Un régime méditerranéen enrichi en noix présente de nombreux bénéfices pour la santé : des études ont suggéré qu’il réduisait le risque cardiovasculaire et la mortalité. C’est pourquoi des chercheurs de l’université de Birmingham ont voulu savoir si une supplémentation en amandes pouvait améliorer les facteurs de risque cardiovasculaire.

Lire : Un régime méditerranéen réduit le risque cardiovasculaire de 30 %

Les chercheurs ont étudié trois groupes d’hommes : des hommes d’âge moyen en bonne santé (56 ans en moyenne), des jeunes hommes en bonne santé (22 ans en moyenne) et de jeunes hommes avec au moins deux facteurs de risque cardiovasculaire (27 ans en moyenne). Par exemple, une pression sanguine élevée ou le fait d'être en surpoids sont des facteurs de risque cardiovasculaire. Certains participants ont mangé 50 g d’amandes par jour pendant 4 semaines, pendant que les autres ont gardé leur alimentation habituelle sur la même période.

Les amandes contiennent de la vitamine E (une famille de 8 isomères, dont l’alpha-tocophérol), des graisses monoinsaturées et polyinsaturées (surtout oméga-6), des fibres qui augmentent la sensation de satiété, et des flavonoïdes aux propriétés antioxydantes.

Lire : Les caractéristiques des noix, noisettes et amandes fraîches

A la fin de l'expérience, le rapport alpha-tocophérol/cholestérol était significativement plus élevé avec un régime supplémenté en amandes : les amandes auraient augmenté la quantité d’antioxydants dans le sang. De plus, chez ceux qui mangeaient des amandes, la vasodilatation dépendante du flux sanguin (FMD) s’est améliorée et la pression sanguine systolique a diminué. Or des quantités plus élevées d’antioxydants (alpha-tocophérol) dans le sang, une meilleure circulation sanguine et une pression artérielle moindre réduisent le risque de maladie cardiovasculaire. En revanche, il n’y avait pas d’effet sur les lipides sanguins.

La composition nutritionnelle des amandes

Pour les chercheurs, c’est plus la combinaison des nutriments présents dans les amandes qu’une molécule en particulier qui permettrait ces bénéfices. Helen Griffiths, auteur de ces travaux, conseille donc d’ajouter une poignée d'amandes, soit 50 g, chaque jour à son alimentation, même sur une courte période. Les amandes, comme les autres noix, peuvent venir agrémenter les plats ou bien être consommées telles quelles lorsqu'on a un petit creux... Il faut les choisir entières (non blanchies), non grillées.

Lire : On peut manger des noix chaque jour sans prendre un gramme

Source

Choudhury K, Clark J, Griffiths HR. An almond-enriched diet increases plasma α-tocopherol and improves vascular function but does not affect oxidative stress markers or lipid levels. Free Radic Res. 2014 May;48(5):599-606.

La sélection

Publicité

Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

Découvrir la boutique logo Nutrivi

A découvrir également

Back to top