Le lait et les produits laitiers

Par Lanutrition.fr Publié le 28/01/2010 Mis à jour le 20/02/2017
Les Français boivent moins de lait mais mangent davantage de fromage et de yaourts.

 

Repères de consommation : fruits frais et fruits secs


Recommandations LaNutrition.fr: 0 à 2 portions par jour

 

Recommandations PNNS:
- 3 portions par jour chez l'adulte

- 4 portions par jour chez l'enfant et la personne agée

 

Evolution de la consommation

La consommation de lait a beaucoup diminué depuis les années 1950 mais cette réduction a été compensée par une augmentation de la consommation de fromage et de produits laitiers (yaourts, fromage blanc, desserts…). D’après l’étude INCA 2 la consommation de lait a diminué de 24 % entre 1998 et 2007 alors que celle des yaourts et autres produits frais laitiers a légèrement augmenté. Selon le baromètre nutrition santé 2010 de l’Inpes sur l’ensemble des 12-75 ans, près d’un Français sur quatre (24,3 %) a consommé, la veille de l’interview, 3 produits laitiers.

D’après des chiffres publiés par l’office de l’élevage en 2008, la consommation de produits laitiers en France en 2006 se répartit de la sorte :

Lait:

La consommation annuelle de lait par personne est en moyenne de 44,5 l, dont 32,9 l de lait UHT demi-écrémé. Les laits spécifiques, en particulier ceux destinés à l’alimentation des bébés et petits enfants représentent 9% de ce volume.

Beurre:

La consommation annuelle de beurre par personne s’élève à 2,68 kilos en 2006

Crème fraîche :

Chaque Français à mangé en moyenne 2,83 kilos de crème qui se répartissent de façon quasiment équivalente entre la crème fraîche et la crème UHT longue conservation (1,36 kg et 1,35 kg).

Yaourts:

En France, en 2006, la consommation annuelle en ces produits frais s’est élevée à 17,9 kg de yaourts, 6,8 kg de desserts et 5,8 kg de fromages frais, soit un total de 30,5 kg par an. Depuis 2001, la croissance de la consommation des ultra-frais (+ 1,3 % par an) est portée par celle des yaourts dont les achats ont augmenté à un rythme moyen d’un kilo par an (+ 2,5 %). Les achats de desserts frais se sont stabilisés en 2006 alors que ceux de fromages frais ont diminué régulièrement.

Fromage:

En 2006, un ménage français a acheté en moyenne 24,50 kg de fromages. Rapportée à une personne, la consommation annuelle en 2006 s’est élevée à 10,65 kg.

     

    Malgré la diversité des fromages français, la consommation reste concentrée : plus de 50 % des achats de fromages sont répartis sur seulement six sortes : l’emmental est, de loin, le fromage le plus acheté (20,5 %) suivi du camembert, des fromages fondus, du coulommiers, de fromages de chèvre affinés et du comté. L’ensemble des fromages à croûte fleurie (en italique dans le tableau) représente près du quart des achats.

    Emmental

    4,97

    Camembert

    2,27

    Fromages fondus

    1,44

    Coulommiers

    1,44

    Chèvre affiné

    1,23

    Comté

    0,92

    Raclette

    0,84

    Spécialité à croûte fleurie

    0,80

    St-Paulin et assimilé

    0,76

    Brie

    0,75

    Autres

    9,07

     

    Peu de disparités régionales

    Il n’existe pas de très fortes disparités régionales dans cette catégorie de produits en France. Concernant le fromage, d’après les données de l’INSEE, c’est dans le Sud-Ouest que les consommations sont les plus élevées, avec 17 kg par personne et par an, et dans l’Ouest qu’ils sont les plus faibles (13 kg). Côté lait et yaourt, ce sont les régions de l’Ouest et de l’Est qui sont les plus grosses consommatrices avec respectivement 91 et 88 litres, et la région Nord qui est la plus faible (77 litres).

     

    Moins de lait, plus de yaourts, une tendance européenne

    Dans la majorité des pays européens, on assiste, comme en France, à une tendance à la diminution de la consommation de lait et à l’augmentation de celle du yaourt et du fromage.

    C’est en Finlande, en Suède, au Danemark et en Irlande que l’on mange le plus de lait et de produits laitiers, et en Grèce et en Italie qu’on en consomme le moins. Cependant, les amateurs de fromage sont plus nombreux en France, en Italie, en Grèce et en Belgique qu’au Portugal, en Irlande, en Grande Bretagne ou en Espagne.

     

    Les petits garçons fans de produits laitiers

    Le pourcentage de Français ayant consommé 3 produits laitiers selon le baromètre santé nutrition de l’Inpes varie nettement selon l’âge considéré. Moins d’un adulte de 18-54 ans sur cinq (18,3 %) en a pris trois fois la veille, alors que 44,6 % des 12-17 ans et 31,4 % des 55-75 ans en ont pris trois ou quatre fois.

    Chez les jeunes âgés de 12 à 17 ans, les filles sont nettement moins nombreuses que les garçons à consommer trois produits laitiers quotidiens (38,4 % vs 50,7 % ). Ceux de 17 ans sont moins consommateurs que leurs cadets (respectivement 48,7 % chez les 12-14 ans, 46,5 % chez les 15-16 ans et 30,2 % chez les 17 ans.

    Cette disparité avait déjà été mise en avant par l’étude SU-VI-MAX qui montrait que les garçons consommeraient en moyenne 85 kg de lait et 45 kg de produits laitiers (hors fromage) chaque année et les filles respectivement 78 et 41 kg. L’étude ASPCC montre même que ces quantités peuvent atteindre chez certains garçons 230 kg pour le lait et 130 kg pour les produits laitiers !

    Source : Escalon H., Bossard C., Beck F. dir. Baromètre santé nutrition 2008.

    Saint-Denis, coll. Baromètres santé, 2009 : 424 p.

     

    Hommes fromage, femmes yaourts

    L’étude SU-VI-MAX montrait que ce sont les hommes qui sont les plus friands de fromage avec 16 kg par personne et par an contre seulement 10 kg chez les femmes. Une préférence que l’on retrouve dans les résultats de la récente enquête alimentaire de l’Inpes (voir graphe). Les femmes quant à elles sont de plus grosses consommatrices de yaourts que leurs homologues masculins.

    Source : Escalon H., Bossard C., Beck F. dir. Baromètre santé nutrition 2008.

    Saint-Denis, coll. Baromètres santé, 2009 : 424 p.

     

    Pour en savoir plus, consultez aussi notre dossier consacré aux produits laitiers

     

    Lire également nos articles :

    Comment savoir ce que mangent les Français

    Les enfants pas fans de la cantine

    Les Français grignotent moins

    Les fruits et les légumes

    Les matières grasses ajoutées

    Le poisson et les fruits de mer

    L’alcool

    Les aliments et boissons sucrés

    Les œufs

    Les féculents

    La viande et la charcuterie

    La sélection

    Publicité

    Les meilleurs livres et compléments alimentaires sélectionnés pour vous par NUTRIVI, la boutique de la nutrition.

    Découvrir la boutique logo Nutrivi

    A découvrir également

    Back to top